• Christian B.

Exploration dans les Hautes Latitudes de l'Arctique

Mis à jour : il y a 6 jours


Avanersuaq ou le Grand Nord en groenlandais.


C'était à la fin de l'été 2014, j'avais été invité par mon ami Olivier Pitras à une petite expédition parrainée par le Frammuseet d'Oslo pour retrouver les lieux d'hivernage du Fram commandé par Otto Sverdrup au cours de son voyage d'explorations polaires entre 1898 et 1903.


Le premier lieu d'hivernage à Fram Haven (N 78° 45' et W 74° 45'), une crique bien protégée des divers vents dominants par les montagnes environnantes de la côte est de la Terre d'Ellesmere, est relativement bien connu.


Le second hivernage à Skreia (N 76°30' et W 83°54') dans l'Havnesfjord à l'ouest de Grise Fiord (N 79°24'50" et 82°54'4"), la communauté Inuit la plus au nord dans l'Arctique, l'est moins. Près du tertre de blocs de rocs et dominant le secteur, surmonté d'une croix démantibulée érigée par Sverdrup à la mémoire d'Ove Braskerud, sous un cairn une boite en plastique renfermait divers objets et une feuille de papier où étaient inscrits les noms de nos prédécesseurs passés ici, les premiers en 1952, les seconds en 2004 ! Les troisièmes visiteurs que nous étions, avons évidemment ajouté nos noms.



Quant aux hivernages au fond du Gaase Fiord (N 76° 48' 53" et W 88° 31' 16"), un fiord long de plus de 25 milles nautiques nettement plus à l'ouest, j'imagine que personne n'est passé par là depuis 1903 ! Sverdrup et ses équipiers ont poursuivi leurs recherches scientifiques (sur le magnétisme, la zoologie, la géologie, etc.) et surtout cartographié tout le secteur en poussant au cœur de l'hiver des pointes à plusieurs centaines de kilomètres, s'éloignant du Fram durant plusieurs semaines par des températures allant de -30° à -50°. Durant l'été 1901, le pack n'a pas dégelé (ou insuffisamment) ne permettant pas au Fram de se dégager de la glace lui imposant ici un nouvel et quatrième hivernage, cette fois non voulu, à quelques encablures du précédent.


Nous avons retrouvé les deux emplacements, puis après avoir été reconnaître à l'entrée du Baad Fiord (N 76° 25' 32" et W 86° 25' 06"), un endroit où Sverdrup, pris dans une tempête d'automne alors qu'il revenait d'une exploration loin dans l'ouest, a dû bivouaquer plusieurs jours après avoir retourné son canot pour lui servir d'abri°, nous avons mis cap au sud et retraversé toute la mer de Baffin.


J'ai écrit 14 billets sur cette aventure exceptionnelle (on en trouvera la liste ici) mais j'ai eu envie d'en faire un montage audiovisuel de 7,57 minutes que voici :


° après deux journées de recherches, nous avons retrouvé l'emplacement, une fosse en partie comblée jonchée de cartouches de fusil.

°° J'avais choisie la police de caractère Oldschool tag pour le titre, les sous-titres et le générique de mon montage, elle n'est peut-être pas très lisible mais je l'ai conservée sur la foi d'une mauvaise information sur l'écriture Inuktitut.

→ Les photos sont de 2014, merci de votre indulgence pour leur qualité.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article Précédent Accueil Article suivant




Posts récents

Voir tout