top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Exploration dans les Hautes Latitudes de l'Arctique

Dernière mise à jour : 27 mars

Avanersuaq ou le Grand Nord en groenlandais.


C'était à la fin de l'été 2014, j'avais été invité par mon ami Olivier Pitras à une petite expédition parrainée par le Frammuseet d'Oslo pour retrouver les lieux d'hivernage du Fram commandé par Otto Sverdrup au cours de son voyage d'explorations polaires entre 1898 et 1903.


Le premier lieu d'hivernage à Fram Haven ( N 78° 45' et W 74° 45' ), une crique bien protégée des divers vents dominants par les montagnes environnantes de la côte est de la Terre d'Ellesmere, est relativement bien connu.


Le second hivernage à Skreia ( N 76°30' et W 83°54' ) dans l'Havnesfjord à l'ouest de Grise Fiord ( N 79°24'50" et 82°54'4" ), la communauté Inuit la plus au nord dans l'Arctique, l'est moins. Près du tertre de blocs de rocs et dominant le secteur, surmonté d'une croix démantibulée érigée par Sverdrup à la mémoire d'Ove Braskerud, sous un cairn une boite en plastique renfermait divers objets et une feuille de papier où étaient inscrits les noms de nos prédécesseurs passés ici, les premiers en 1952, les seconds en 2004 ! Les troisièmes visiteurs que nous étions, avons évidemment ajouté nos noms.



Quant aux hivernages au fond du Gaase Fiord ( N 76° 48' 53" et W 88° 31' 16" ), un fiord long de plus de 25 milles nautiques nettement plus à l'ouest, j'imagine que personne n'est passé par là depuis 1903 ! Sverdrup et ses équipiers ont poursuivi leurs recherches scientifiques (sur le magnétisme, la zoologie, la géologie, etc.) et surtout cartographié tout le secteur en poussant au cœur de l'hiver des pointes à plusieurs centaines de kilomètres, s'éloignant du Fram durant plusieurs semaines par des températures allant de -30° à -50°. Durant l'été 1901, le pack n'a pas dégelé (ou insuffisamment) ne permettant pas au Fram de se dégager de la glace lui imposant ici un nouvel et quatrième hivernage, cette fois non voulu, à quelques encablures du précédent.


Nous avons retrouvé les deux emplacements, puis après avoir été reconnaître à l'entrée du Baad Fiord ( N 76° 25' 32" et W 86° 25' 06" ), un endroit où Sverdrup, pris dans une tempête d'automne alors qu'il revenait d'une exploration loin dans l'ouest, a dû bivouaquer plusieurs jours après avoir retourné son canot pour lui servir d'abri°, nous avons mis cap au sud et retraversé toute la mer de Baffin.


° après deux journées de recherches, nous avons retrouvé l'emplacement, une fosse en partie comblée jonchée de cartouches de fusil.

°° J'avais choisie la police de caractère Oldschool tag pour le titre, les sous-titres et le générique de mon montage, elle n'est peut-être pas très lisible mais je l'ai conservée sur la foi d'une mauvaise information sur l'écriture Inuktitut.

→ Les photos sont de 2014, merci de votre indulgence pour leur qualité.


J'ai écrit 14 billets sur cette aventure exceptionnelle ( on en trouvera la liste ici ) mais j'ai eu envie d'en faire un montage audiovisuel de 7,57 minutes que voici :




→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Posts récents

Voir tout

17 Comments


Unknown member
Jun 19, 2023

Bonjour Chistian,

Merci pour cette rectification. je ne suis pas assez qualifée et j'ai suivi le programme de l'Armada. Mais je veux bien te croire. Il y aura sans doute d'autres erreur, mais je m'appuie sur le prrgramme de l'Armada, n'ayant aucune connaissance dans le domaine. Bonne fin d'AM. Bisous. Huguette

Like

Katia B
Jan 31, 2021

Une expédition qui restera dans ta mémoire et quelle chance d'avoir pu la photographier ! La première est superbe !

Like

jgb56
Jan 25, 2021

Toujours un grand plaisir de te suivre dans tes aventures

Où le froid et la neige sont souvent présents

Tu as fait de merveilleux voyages merci de nous en faire profiter

Bises en amitié

Like

canadian.attitude
canadian.attitude
Jan 23, 2021

Bonjour Cher Baroudeur Savoyard !

Je ne sais pas si ce sont toutes mes années de vie au Canada mais je suis toujours attirée par le Nord et de tels voyages.

Alors bien-sûr, je me régale à voir tes reportages.

Pourtant les hivers sont longs et rudes mais je ne sais pas pourquoi une telle attirance.

Bises et belle fin de semaine

Like

Giovinazzo Hélène
Giovinazzo Hélène
Jan 23, 2021

Bonjour Christian

Tu as toute notre indulgence , pour tes photos , d'autant que je les trouve magnifiques , mais il est vrai qu'un bon photographe n'est jamais pleinement satisfait de son travail ! j'en sais quelque chose mon beau-frère était photographe et que de photos il a geté avant d'etre satisfait !!

Quel voyage magnifique tu as eu beaucoup de chance ! et que de souvenir tu as pus garder

Bon week-end Christian

Gros bisous Hélène

Like
bottom of page