• Christian B.

Féerie d’automne au Mont du Challier

Dernière mise à jour : 9 nov.

Le Mont du Challier ( 2.132 m ), un petit sommet en contre-bas du Mont Jovet ( 2.558 m ), domine le versant ensoleillé en surplomb sur le Doron de Bozel offrant un vaste panorama sur le massif de la Vanoise.


En ce début octobre, le soleil est là qui va vite nous réchauffer lorsque nous quittons notre véhicule dans le joli hameau de La Cour ( 1.532 m ) dont certaines maisons bardées de bois ont encore des toits en lauzes.


Un sentier soutenu remonte le Bois de La Cour dont les feuillus ont pris la belle couleur mordorée de l’automne puis les feuillus laissent progressivement la place à une verdoyante forêt de sapins, dernier refuge pour plusieurs espèces remarquables.


Appréciant la quiétude de la forêt et les jeux de lumière à travers les branches d'épicéas, nous parvenons à proximité de la Grande Roche ( 1.939 m ), un discret belvédère au-dessus de la vallée de Bozel que j’avais découvert presque à même époque l’an passé comme je l’ai raconté dans cet article.


Nous y ferons une pause sur le chemin du retour mais dans l’immédiat, nous poursuivons pour déboucher au pied de notre Mont du Challier dans de vastes alpages où paissent quelques vaches d’Abondance qui n’ont pas encore démontagné.


Un topo propose de monter pleine pente en direction du sommet qui domine, nous n’en ferons rien et nous suivons un sentier qui se fait ténu progressivement pour disparaitre peu avant d’arriver au chalet de Fontagnol ( 2.152 m ) et à la crête presque horizontale du Mont du Challier.


J’avais envisagé de monter un peu plus haut jusqu’au Dou du Sublet ( 2.301 m ) mais assis dans l’herbe, nous resterons là durant une heure à nous régaler du paysage, un décor quasi féérique où le jaune/orangé des alpages tranche avec le vert des sapins et le bleu limpide du ciel. L'air est doux et léger, le monde cesse ...


Plus tard, nous redescendons pleine pente en direction de la Grande Roche pour y faire une pause pique-nique mais c’est un triste spectacle que nous avons trouvé, un incendie ayant ravagé 15 hectares de forêt fin juillet.


Heureusement, les hameaux plus bas n’ont pas été touchés et c’est une bien agréable balade qui nous a ramenés à La Cour.



Date 05/10/2022, départ 9 h 05 retour 15 h 15, temps 6 h 10 ( arrêts inclus ), distance 7,8 km, difficulté T2, D+ / D- 670 m

Carte IGN 1/25.000 3532 OT Massif du Beaufortain

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] mais aussi là [ clic ]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 4,10 minutes ) ci-dessous.



Article précédent Accueil Article suivant

94 vues18 commentaires

Posts récents

Voir tout