top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Fraîcheur grand nord dans les Bauges

Dernière mise à jour : 11 févr.

La balade au Golet de Doucy et au col de la Bornette se déroule dans un décor superbe à l’extrémité nord du massif des Bauges entre le Trélod et le Mont Julioz, avec des vues sur la montagne du Charbon et sur le massif des Bornes alors qu’on est dominé par la pointe de Banc Plat ( 1.907 m ).


Habituellement en hiver, l’itinéraire en raquettes débute au hameau du Mont devant ( 1.011 m ) en suivant le GRP du massif des Bauges, empruntant un sentier qui s’élève au milieu de la forêt, une montée raide, jusqu’à retrouver la piste forestière qui mène en été au parking du Reposoir  ( 1.180 m )  mais avec le manque de neige – pour un peu on se croirait au mois de mars – notre véhicule est abandonné sur le parking du Petit Reposoir ( 1.093 m ) ce qui va raccourcir un peu la balade en supprimant d’ailleurs la partie la moins intéressante.


Sur la piste, ne fut-ce un froid vif ( -6° ), le cheminement est agréable jusqu’au Reposoir bien qu’on trouve très vite une neige gelée et que le brouillard apporte au paysage un côté « grand nord » à l’aventure.


Plus loin, dans des zones boisées qui alternent avec des prairies d’alpage, un sentier remonte des pentes où la marche est difficile, la neige gelée sur laquelle on dérape alternant avec une neige croûtée où on s’enfonce à mi-mollet. Il mène en une cinquantaine de minutes au Golet de Doucy ( 1.329 m ).


De là, nous arrivons rapidement aux chalets l’Écurie devant ( 1.387 m ), un petit ensemble de bâtiments typiquement baujus alors que le brouillard peine à se dissiper dégageant la haute barrière rocheuse de la pointe de Banc Plat sous laquelle le sentier continue en balcon, s’élevant en pente douce jusqu’au chalet de l’Écurie derrière ( 1.399 m ), bâtis en contrebas du chemin.



L’humidité due au brouillard ajoutée à la température rend le froid plus vif encore d’autant que s’y ajoute une petite brise venue du nord-est.


Le point haut de la balade est atteint un peu plus loin avant d’entamer la descente vers le col de Bornette (1.304 m ) où nous retrouvons enfin le soleil pour profiter d’un printemps en avance.


Plutôt que de poursuivre la descente, nous remontons aux chalets du Mollard ( 1.349 m ) où se fait la pause pique-nique en profitant du superbe paysage qui nous est offert sur les sommets du massif des Bornes : le Parmelan et la Tournette.


Le lac d’Annecy pourrait se voir si la mer nuages ne le recouvrait pas.


Sur le retour, le cheminement par la piste est agréable jusqu’au Reposoir, mais la neige glacée dans la forêt imposera de chausser les crampons pour éviter des saltos non désirés !

 

 

Date 27/01/2024, durée de la balade 4 h 35 ( arrêts inclus ), distance 7,8 km, difficulté T1, D+ / D- 476 m.

Carte IGN 1/25.000  3432 OT Massif des Bauges

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] mais aussi là [ clic ]

                                                                                                                                         

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

 

 


94 vues12 commentaires

Posts récents

Voir tout

12 comentarios


Miembro desconocido
08 feb

Bonsoir Christian,

Une joli balade que je viens de faire, au chaud et sans chausser ni crampons ni raquettes, avec de magnifiques point de vue. Plus pour moi sans doute trop hard et en plus trop froid . Grrrrr Bonne soirée. Bisous. Huguette

Me gusta

mouneluna77
mouneluna77
08 feb

Brrrrrrrrrrrrrrr !! tes premières photos me glace un peu .... ensuite cela s'arrange il y a du soleil tu es monté au dessus des nuages. Avec ton drone tes photos sont fantastique !! merci de nous en faire profiter Bisousbisous

Me gusta

canadian.attitude
canadian.attitude
08 feb

Cher Baroudeur,

Coup de coeur immédiat pour ta quatrième image. Je quitte l'humidité et le froid grisouille pour rentrer au "Paradis" Ciel bleu et sommets. Mais pour un peu tu perdais ton"Zozio" !

Une très jolie randonnée et tu as su retrouver une belle lumière. Ta dernière photo est magique. Belle journée à toi Bises

Me gusta

Chantal Le Cabec
07 feb

Le brouillard donne un côté aventurier à cette sortie, mais il a son charme, malgré tout! Les rayons du soleil à travers les branches des arbres contribuent à donner un petit côté magique à cette balade. En tous cas, l'air frais et la bise : c'est vivifiant, il vaut mieux être bien couverts. Bises. Ch

Me gusta

claire-cerise
claire-cerise
07 feb

Kikou Xtian, Je reste les yeux fixés sur ta dernière photo et ses rayons du soleil ! Sont-ils bien réels ? Que ne donnerais-je donc pas pour te les piquer, scrogneugneu !! Vous n'avez pas besoin d'eau ? Bon, en tout cas, je vois qu'il a fallu être plus que prudent pour éviter le salto arrière ou avant ! Tes sorties deviennent épiques !! Mais c'est une balade qui ne manque pas d'attraits ! GBizhous !

Me gusta
bottom of page