top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

GTJ J13 Du refuge de La Loge à Chézery-Forens

Dernière mise à jour : 24 févr. 2023

Samedi 24/09/2011 ~ J13 La Loge → Chézery-Forens

Comme je l'ai écrit dans mon précédent billet, il n’y a pas d’hébergement à Menthières en dehors de la période d'été et si de Chézery, on peut rejoindre Bellegarde en 20 kilomètres soit 6 heures de marche par des sentiers de pays, l’intérêt est tombé.


Aussi, en partant peu après 8 heures, mon but est d’attraper l’autocar de 14 heures 37, il s’agit donc de ne pas flâner, sans pour autant aller tête baissée en ne regardant pas le paysage, car ce paysage et le parcours de crête de la Haute Chaîne du Jura sont somptueux ! On voudrait que ça n’en finisse jamais …


La crête est rejointe un peu au sud du Grand Crêt ( 1.702 m ), la vue sur le lac Léman et plus loin le Mont-Blanc y est somptueuse et le mot n'est pas trop fort.


Je poursuis à toute crête pour atteindre le Crêt de la Neige ( 1.720 m ) d'où le regard porte sur des kilomètres : le Jura, les Alpes, le bassin lémanique.


Tout au loin, s'aperçoit le Reculet ( 1.718 m ), second sommet de la journée.


Une dernière montée raide et c'est le sommet du Reculet avec sa grande tour métallique surmontée d'une croix.


La vue y est grandiose : on aperçoit Genève et son jet d’eau, le massif du Mont Blanc, les Préalpes...


Un peu avant le chalet du Gralet, alors que je viens de croiser deux groupes d’amoureux du trail, le Passage des Chézerands me permet de basculer dans le versant ouest pour rejoindre le hameau de l’Éperry.


Le sentier d’abord raide et très roulant, devient ensuite raviné et détestable dans une succession de lacets tout aussi raide !


Mais cela a une fin et c'est par une petite route qu'à 13 heures, j’arrive au village des Chézery où il ne me reste plus qu'à attendre mon car.

C'est la fin de ce trek, reprendre le parcours après Bellegarde pour traverser le Valromey et finir à Culoz ? Le cœur n'y est plus et la crainte des gîtes fermés sur le plateau est forte.

C'est donc une aventure qui a passé trop vite et qui ne reviendra plus… mais, je me verrais bien revenir parcourir le GRP Balcon du Léman, Why not ?


Date 24/09/2011, distance 16,3 km départ 8 h 35, arrivée 13 h, difficulté T3, D+ 553 m, D- 1.412 m,

Topo FFRP Ref. 512 La Grande Traversée du Jura ... à pied

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [ clic ]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


169 vues14 commentaires

14 Comments


Gilbert Chabassol
Gilbert Chabassol
Jan 23, 2020

Je suis tout à fait d'accord avec toi Christian, le parcours que tu as fait, et surtout cette étape... c'est somptueux et impressionnant par endroits, pour un amoureux de la marche... on ne peut pas s'en lasser... les visions y sont sublimes ! Et encore, tu n'as pas eu un grand beau temps, c'était bien brumeux en bas et vers les Alpes... avec notre groupe, on l'avait faite cette balade à mi Juin, avec une luminosité merveilleuse... pour notre pause repas, on ne devait s'arrêter qu'une heure... en fait, cela a duré 2 h ! Comme tu l'as dit si bien : On voudrait que ça finisse jamais ! C'est vraiment une Rando à faire par beau temps ! Qu'o…

Like

Maurice Declercq
Jan 23, 2020

bonjour Christian

les paysages sont complétement différent et si je comprends bien, cela n'est pas une "happy end""

bonne journée, amitiés, maurice

Like

aldaca
aldaca
Jan 22, 2020

ah enfin hi hi hi j'arrive mais pas en courant !! , l'année 2011 m'a induit en erreur ? magnifiques tous ces paysages !

et j'ai vu que vous avez fait les quatre coins du monde ! bravo , ça on ne fera jamais ça !!!

merci Christian belle soirée a + Bébert33 je suis fatigué hi hi ... ...

Like

Giovinazzo Hélène
Giovinazzo Hélène
Jan 21, 2020

Bonsoir Christian

Très beau parcours qui apparemment t'as laissé sur ta fin , mais ça te fera peut- être une occasion pour y retourner !

Bonne nuit Christian ( il est 23 h 30 , le sommeil ne vient pas ,j'écris!!)

Bisous Hélène

Like

Chantal Le Cabec
Jan 21, 2020

C'est vrai que les paysages sont somptueux! Pour une fois, tu étais accompagné : des moutons, des vaches, des chevaux et quelques personnes.

Toute bonne chose a une fin. Et quand le coeur n'y est plus, pourquoi continuer? Ce fut un beau parcours que j'ai eu plaisir à suivre, autant par tes commentaires que par tes photos. En attendant d'autres aventures, bises. Ch

Like
bottom of page