• Christian B.

Islande - Cascades et glaciers

Dernière mise à jour : 17 oct.

La Foss á Síðu ( ou Foss at Síða ) est une belle cascade qui s’aperçoit depuis la route circulaire N° 1, à une dizaine de kilomètres à l'est de Kirkjubæjarklaustur toujours dans le sud de l'Islande.

Le torrent qui l’alimente vient du lac Þórutjörn, pourtant la cascade n'est pas grande comme tant d'autres cascades islandaises, mais les formations rocheuses qui l'entourent apparaissent d’en bas comme dans un conte de fées.


Elle vaut donc bien une visite d'autant plus qu'elle est aisément accessible depuis la route circulaire pourtant en raison de l'augmentation de la circulation sur ses terres, le fermier a dû en fermer l'accès à leur cascade. Nous pourrons quand même avoir une belle vue sur la cascade depuis le petit parking à l’entrée de la propriété.


Plus loin, c’est la Fossálar qui a fait l’objet d’un autre arrêt. Lors de la super-éruption du volcan Laki en 1783 ( considérée comme l'une des éruptions les plus meurtrières de l'histoire ), un champ de lave a été créé à travers lequel la rivière essaie de se faufiler.


Bien qu'il s'agisse d'une série de petites cascades, le voisinage et l'exposition photogénique en font un endroit où le voyageur est hypnotisé par la cacophonie des cascades ; certaines tombent doucement tandis que d'autres dégringolent et babillent depuis les falaises massives. Cela ressemble à une peinture de paysage et captive les spectateurs.


Plus à l’est, le Skeiðarárjökull est l’une des langues glaciaires du Vatnajökull, une des plus grandes calottes glaciaires au monde.


Ses eaux de fonte donnent naissance à plusieurs cours d'eau qui traversent le Skeiðarársandur lequel est le plus grand sandur du monde.


Sur son flanc occidental, les eaux de fonte du Vatnajökull sont bloquées par la masse de glace du Skeiðarárjökull, qui se comporte alors comme un barrage naturel et forment un lac, le Grænalón qui a été le but de notre première visite d’un glacier islandais.

Un ciel encombré de nuages masquant les sommets environnants ne sera guère apprécié des photographes mais quelques « vues du ciel « donnent une idée de l’ambiance islandaise.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 2,24 minutes ) ci-dessous.


Article précédent Accueil Article suivant

115 vues16 commentaires

Posts récents

Voir tout