• Christian B.

La Costa de Ártabra et San Andrés de Teixeido

Mis à jour : avr. 16


Sous un ciel voilé, depuis la ville de Lugo nous avons gagné, pour la suivre depuis Ferrol jusqu'à Ortigueira, la Costa de Ártabra, une côte faite de hautes falaises parmi les plus hautes d'Europe et qui culminent au Miradoiro de Garita da Herbeira dominant la mer de ses 650 mètres.


Dans une petite vallée de la Sierra A Capelada et en balcon au-dessus de la mer, le sanctuaire de San Andrés de Teixido a été bâti au milieu d'une trentaine de maisons, certaines étant peintes d'un blanc éclatant, pour d'autres des pierres sont incrustées dans les murs à l'image du sanctuaire lui-même.


Bien que sa construction actuelle en granit date de 1785, la chapelle existait déjà au XII° siècle mais le culte chrétien s'est mêlé ici à des rites païens et à des traditions préchrétiennes.


La tradition galicienne a un rapport particulier et étroit avec la mort et elle regorge de recommandations ancestrales auxquelles les vivants doivent se conformer.


Ainsi doit-on faire un pèlerinage à San Andrés de Teixido au moins une fois dans sa vie.


Quiconque arrive à San Andrés de Teixido ne peut repartir sans son sanandrés, une amulette faite par les artisans de Teixido de chapelure non fermentée, cuite et colorée.


Elle existe en différentes formes et chacune représente des motifs liés à San Andrés : la fleur pour l'amour; la main pour les études; la sardine pour qu'on ne manque pas de nourriture, le bateau pour protéger durant un voyage, etc.


L'endroit accueille chaque année des centaines de visiteurs venus en pèlerinage - le pèlerinage principal a lieu chaque 8 septembre - ou simplement des touristes non rebutés par des champs d'éoliennes mais conquis par le paysage magnifique et par les vues à couper le souffle de cette région des Rias Altas.



→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article Précédent Accueil Article suivant


#sanandresdeteixeido, #costaartabra, #miradoirodegaritadaherbeira, #ferrol, #ortigueira, #galice,