• Christian B.

La pointe du Collet Blanc

Dernière mise à jour : sept. 10


Dominant côté sud Saint-Michel de Maurienne, la vallée de l'Arc, le col du Télégraphe et Valloire, et côté nord la Vanoise, bordé à l'est par le Mont Brequin ( 3.130 m ) et à l'ouest par le Grand Perron des Encombres ( 2.824 m ) et les impressionnantes falaises de la Croix des Têtes ( 2.491 m ), cet immense versant de prairies d'alpages, d'éboulis et de petites falaises offre de superbes « bambées » que ce soit en hiver - j'y suis venu souvent avec Edilio mon vieux frère - où en été.


Si la pointe du Collet Blanc, but de la balade, est proche de la pointe de la Masse ( 2.804 m ) et de ses remontées mécaniques, on ne les aperçoit que depuis le sommet et encore, toute la montée se faisant donc dans un cadre de nature sauvage et presque haute montagne.


Nous démarrons peu après 8 heures, sous un soleil qui se fera ardent au fil des heures de la matinée, du parking de La Saussaz ( 2.085 m), au bout d'une petite route raide et étroite où, croiser un véhicule n'a rien d'aisé.


Le col des Encombres ( 2.325 m ) est atteint en une heure et de là, il faut suivre vers l'est une crête où le sentier vient buter sur une petite falaise.


Sous la partie rocheuse de la crête, il faut un peu descendre dans son versant nord pour suivre le sentier, qui devient aérien et un peu exposé.


Après une demi-heure, nous débouchons sur de vastes prairies d'alpage où se niche le joli lac de la Montagnette ( 2.496 m ), l'occasion d'une pause.


Le sentier reprend de la vigueur pour rejoindre le petit col au nom charmant de Collet Blanc ( 2.670 m ) en une autre demi-heure.


Le vue est superbe sur les sommets proches de la Vanoise et en premier plan les aiguilles de Péclet ( 3.561 m ) et de Polset ( 3.528 m ) qui dominent la station de Val Thorens alors qu'au loin, émerge l'imposant sommet de la Grande Casse ( 3.855 m ).


Vers le sud, c'est la Meije ( 3.981 m ) et la Barre des Écrins ( 4.101 m ) qui font mieux que se laisser deviner dans le lointain.


Notre Collet Blanc est dominé de part et d'autre de deux petits sommets du même nom, celui vers le nord ( 2.706 m ) s'atteint par une succession de passages rocheux disons plutôt aériens, celui du sud est plus débonnaire et mieux individualisé ( 2.709 m ).


Longue pause pique-nique - deux gypaètes déboucheront, évidemment dans notre dos ne laissant pas de temps aux photographes de régler leurs APN pour leur tirer le portrait - une pause passée à admirer le panorama.


Puis il a bien fallu reprendre le chemin de retour qui emprunte le même itinéraire avant de replonger dans la vallée envahie par la chaleur.



Date 29/07/2021, départ 8 h 09, retour 14 h 50, temps 3 h 30 (plus arrêts), distance 9,1 km, difficulté T2, D+ / D- 658 m,

Carte IGN 1/25.000 3433 ET St-Jean-de-Maurienne - St-François-Longchamp

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [ clic ]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel (6,37 minutes) ci-dessous.


Article précédent Accueil Article suivant

99 vues12 commentaires

Posts récents

Voir tout