• Christian B.

Le Belvédère du Gâteau

Dernière mise à jour : 9 mai

En ce début de printemps, comme chaque année, le choix des balades est un dilemme : faut-il monter en altitude pour retrouver un manteau neigeux d’importance obligeant à prendre les raquettes à neige mais imposant de se les coltiner si on démarre trop bas ou bien rester assez bas et faire une balade à pied en laissant les raquettes à la maison ?


Pour notre bambée de ce jour, les raquettes sont restées à la maison et je fais le pari qu’on devrait atteindre sans trop de difficulté le Belvédère du Gateau ( 1.608 m ) et, pour peu que la neige soit absente de poursuivre jusqu’au Signal du Sac ( 1.683 m ) voire même, mais c’est faire preuve d’un optimisme délirant, terminer en faisant une boucle qui nous ferait passer par le versant nord de la montagne.


Le Belvédère du Gâteau est l’occasion de se balader sur les hauteurs dominant le Val d’Arly offrant tout au long de la montée une vue superbe sur le Beaufortain et la chaîne du Mont-Blanc.


Notre véhicule est laissé à La Touvière ( 1.154 m ), petit hameau sur les hauts de Flumet et de suite, c’est une piste caillouteuse bien pentue qui nous est proposée en guise de hors d’œuvre.



Elle nous fait passer par Sciozier, un hameau de quelques maisons, peut-être pas habitées toute l’année et peu après, la piste fait un dernier lacet et commence à longer la falaise.



Il est recommandé de ne pas trop trainer par-là, des cailloux ayant de temps à autre la mauvaise idée de viser les randonneurs comme les quilles au bowling !



Peu avant d’atteindre le Belvédère du Gateau, moins d’une heure et demie après avoir démarré, nous trouvons des restes de neige et plus on avance, plus ils deviennent importants, une neige pourrie où on enfonce jusqu’au genou tous les deux ou trois pas.


Inutile d’envisager d’aller plus loin et nous ferons la halte au belvédère, un imposant édifice couronnée d’une table d’orientation, auprès duquel deux tables de pique-nique ont été opportunément installées.


Nous ferons là une longue pause pour admirer le très beau panorama qui va du massif du Mont Blanc jusqu’aux Aravis en passant par le Beaufortain et les Bauges …


Et puis, surveillés par un milan nous retournerons tranquillement sur nos pas pour prendre la direction de la plaine, du bruit et de la pollution du monde moderne.



Date 15/04/2022, départ 8 h 20 retour 11 h 50, temps 3 h 30 (arrêts inclus), distance 6,9 km, difficulté T2, D+ / D- 455 m,

Carte IGN 1/25.000 3531 OT Megève / Col des Aravis

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] mais aussi là [ clic ]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article suivant

94 vues14 commentaires

Posts récents

Voir tout