• Christian B.

Le bisse d'Ayent

Mis à jour : avr. 16


Le Bisse d'Ayent, l'un des plus grands bisses du Valais (presque 20 kilomètres avec un débit de 500 litres/seconde), a été construit avant 1442, sa prise d'eau se trouvant alors dans les gorges de la Lienne, un peu en aval du lac de Tseuzier (1.778 m).

Depuis 1956, le bisse prend son eau sur la conduite forcée de l'usine de Croix au Samarin, un peu avant la moitié de son long parcours d'origine.

On peut emprunter, à peu de distance de l'ancienne prise d'eau, un sentier qui longe l'ancien bisse, franchit une paroi verticale en encorbellement avant de s'engager sur plusieurs kilomètres, dans une forêt mixte de sapins blancs et d'épicéas.

À partir de sa prise d'eau actuelle, le bisse coule à ciel ouvert, franchissant le vallon tourmenté de Torrent-Croix par un tunnel, s'élançant à travers un paysage varié de mayens, de pâturages, de prairies et de bosquets.

Pour parcourir le bisse, nous avons abandonné notre véhicule sur un petit parking près de l'Étang Long aux Mayens d'Arbaz où le bisse termine son parcours et avons pris le car postal pour rejoindre le barrage de Zeuzier en une heure de trajet durant lequel le chauffeur doit savoir rester zen tant la route est étroite aux croisements impossibles !

Après avoir admiré le magnifique panorama depuis le barrage, pour rejoindre le départ du bisse nous avons suivi une piste forestière qui descend en pente raide.


Dans une jolie clairière avec des chalets, elle s'arrête et un sentier continue en direction du sud-ouest vers la paroi rocheuse en traversant des éboulis où on rejoint le bisse.


Le début du parcours est vraiment spectaculaire et, bien que parfaitement sécurisé par des câbles, il est absolument déconseillé aux personnes souffrant du vertige.


Il convient également d'être équipé de très bons souliers de marche car quelques passages sont scabreux, voire très glissants et très exposés lorsqu'ils sont humides.


Deux tronçons, bien trop courts à mon goût mais pas à celui de ma cliente ( ! ) permettent d'apprécier l'audace des constructeurs : le passage des Follé, aménagé sur une corniche vertigineuse et l'ancienne traversée de Torrent-Croix où le bisse coulait à flanc de paroi sur des boutsets (jusqu'au creusement du tunnel).

On ne peut qu'admirer l'ingéniosité de ceux qui, avec des moyens primitifs et souvent en y laissant leur vie, ont tracé ces constructions remarquables.

Autrefois, quand le bisse coulait, un cierge brûlait sur un petit autel latéral de l'église d'Ayent, le dimanche pendant l'office et lors des processions, le garde-bisse suivait le prêtre un cierge à la main !


Date 25/07/2019, distance 11,6 km départ 9 H 45, retour 12 H 45, temps 2 h 25 (plus arrêts), difficulté T3, D+ 31 m, / D- 492 m, carte TopoRando 1/25.000 Crans-Montana Sierre, carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]



→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 5,14 minutes ) ci-dessous.


Article Précédent Accueil Article suivant


#ayent, #bisse, #tseuzier, #mayensdarbaz, #valais,