• Christian B.

Le circuit découverte de Challes-les-Eaux

C'est une balade proposée par l'office du tourisme de Challes-les-Eaux à l'intention des touristes de passage qui me permet, en cette période de confinement, de prendre l'air tout en restant à l'intérieur du cercle d'un kilomètre de rayon.

Elle démarre au parc du château de Triviers mais je l'aménage à ma façon en partant devant parc thermal dont l'accès est interdit par un arrêté préfectoral en raison des mesures prises pour éradiquer le coronamachin.

L'avenue des thermes puis la montée du château amène au château des Comtes de Challes, aujourd'hui hôtel de charme et restaurant gastronomique très coté.

L'office du tourisme indique qu'on peut pénétrer dans la cour du château et visiter la chapelle dédiée à Saint Jacques de Compostelle, il n'en est rien aujourd'hui, c'est fermé !

Revenu sur mes pas, j'emprunte la verte avenue du Parc puis j'effectue un petit détour en direction de la base de loisirs.

Son accès étant interdit par le même arrêté préfectoral comme l'est l'accès à l'aérodrome voisin, base de planeurs, je suis contraint de faire demi-tour et je prends la direction de l'Espace Bellevarde, une salle polyvalente qui a été rénovée et agrandie récemment.

L'ancienne nationale 6 (devenue la RD1006) traversée, l'ancienne poste est contournée et je passe devant la médiathèque Samivel.

Plus loin, le circuit fait passer devant la maison des sœurs dominicaines avant de suivre la rue de l’ancienne mairie, témoin de la ville ancienne à travers les devantures en bois et le bassin couvert.

Cette rue de l'ancienne mairie se termine avec l'étonnante villa Latour aux balcons fleuris lorsque la saison printanière est plus avancée.

Mon circuit est allongé pour me faire contourner l'église Saint-Vincent avant de revenir pour passer devant le Challenger, le cinéma municipal, puis devant la mairie et enfin traverser la place principale de la cité, la place de l'Europe.

Poursuivant mon parcours par les rues désertes, je passe devant le New Castel Casino. Ce n'est pas aujourd'hui que j'irai tenter la chance aux machines à sous, à la roulette ou autres jeux traditionnels, il est évidemment fermé !

Normalement, il me faudrait remonter l’aimable allée cavalière qui permet de rejoindre le parc du château de Triviers mais la traversée du parc est également interdite et, par voie de conséquence, l'allée cavalière aboutit à un cul-de-sac.

Il me faut contourner le parc pour prendre la rue du Docteur Rauge et passer devant la cascade de la Furieuse, asséchée en été mais fort spectaculaire en cas de fortes précipitations.

La rue aboutit derrière le casino, la traversée du parc étant proscrite, c'est la rue des thermes que je retrouve pour terminer ma balade du jour face à l'hôtel thermal où est exploité la source découverte par le docteur Domenget en 1841, laquelle source a fait les beaux jours de la petite cité.

Mon circuit découverte se termine, l'heure qui m'est allouée pour mes bols d'air a été consommée, il me faut revenir dans ma chaumine en souhaitant refaire ce parcours ou un autre dans les jours prochains.

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Je vous invite à regarder le montage audiovisuel (4,47 minutes) ci-dessous.

Ce montage audio a été traité avec des photos brutes de boitier avec l'un des effets créatifs que SONY propose dans ses APN.


Article Précédent Accueil Article suivant

#challesleseaux, #thermes, #comtesdechalles, #newcaswtelcasino, #triviers, #savoie,

137 vues24 commentaires