• Christian B.

Le Levron, un petit village du val de Bagnes

Dernière mise à jour : juil. 16


On dit de Levron ( 1.308 m ) qu'il est le balcon de l'Entremont et ce n'est pas usurpé. En bas dans la vallée, sur un des ronds-points à Sembrancher, point de jonction du val de Bagnes et du val d'Entremont, on peut lire la devise de l'Entremont inter montes via et vita ( entre les monts, la voie et la vie ).


Le Levron à l'écart de station très connue de Verbier est sur la route qui mène au col du Lein ( 1.658 m ), un endroit connu des randonneurs et des cyclotouristes, c'est aussi le passage qu'utilisaient les anciens pour aller travailler leurs vignes à Fully ou à Charrat dans la vallée du Rhône en amont de Martigny.


Il y a ici un bistrot, le café du village ! Plus qu'un bistrot, c'est une belle histoire puisqu'il est propriété d'une coopérative villageoise, ses habitants s'étant mobilisés en temps et en argent pour le construire et plus tard pour le rénover, preuve s'il en est de la solidarité villageoise dans cette vallée du val de Bagnes.


On peut aussi faire de jolies balades soit autour du village pour aller découvrir l'oratoire du Derbellay, un petit édifice né de l'initiative de cinq familles, soit plus loin comme la balade du tour des cols ( col du Lein et col du Tronc ).


Et puis il y a aussi un bisse, le bisse du Levron, le deuxième le plus long du Valais avec ses 18 kilomètres, un bisse que j'aimerais bien inscrire à mon carnet de balades ...


Malgré un sirocco rendant le paysage ( et nos photos ) un peu terne, nous avons surtout apprécié ici d'arpenter les vieilles rues du village qui ont su garder leur authenticité et qui évoquent le passé.


Le Saint Jean Rock Festival est le reflet du dynamisme de la jeunesse locale, de sa capacité d'inventer et de se mobiliser, un pari improbable que de faire monter ici tous les deux ans artistes et spectateurs pour un week-end de fête et de musique, un pari déjà réussi à trois reprises.


Espérons que ce charmant village où nous avons fait halte en cette mi juin saura garder son âme et son esprit, qu'il saura aussi conserver quelques services essentiels comme son épicerie, son école, son café, sa banque ...


Par chance, les jeunes restent au village, de nouvelles familles avec enfants s'y établissent et bon an mal an, la population se maintient autour de 400 habitants.


Autant de personnes comblées par cet endroit idyllique.


→ Cette page de blog a été pour une bonne part inspirée d'un article paru dans le Nouvelliste du Valais en avril de cette année.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article suivant

83 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout