• Christian B.

Le parc du Marquenterre #1 Une histoire surprenante

Mis à jour : août 4


Au cours des années 1950, afin d’agrandir son domaine agricole, Michel Jeanson fait appel au savoir-faire des hollandais pour la construction d’un polder (terre gagnée sur la mer) de 200 hectares.


Après 10 ans d’efforts, les premières cultures de tulipes et jacinthes voient le jour mais face à la concurrence des Pays-Bas, cette activité n’est plus rentable dès les années 1970 et Michel Jeanson cherche alors une alternative possible et se tourne vers les parcs et réserves d’Europe (Parc du Zwin en Belgique, Slimbridge en Grande-Bretagne…).



Ayant remarqué que les oiseaux étaient nombreux sur ces plans d’eau, il décide de convertir l’espace agricole en terre dédiée à l’accueil des oiseaux.


Le Parc du Marquenterre ouvre pour la première fois ses portes au public en juillet 1973.



En 1986, les 200 hectares du polder sont cédés au Conservatoire du Littoral afin d’assurer une gestion pérenne de ce patrimoine naturel exceptionnel.



La création d’une Réserve Naturelle d’État, créée en 1994, complète le dispositif de protection du site et la gestion du Parc est confiée en 2003 au Syndicat Mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard.



Bien que le terrain soit d’origine artificielle, les techniques de génie écologique ont permis à une flore et une faune remarquables d’investir les lieux (ref. Le parc du Marquenterre, une histoire surprenante dans la très intéressante plaquette du parc).



Avec ses 200 hectares de dunes, de forêts et de marais au cœur de la réserve naturelle de la baie de Somme, le parc du Marquenterre est depuis un haut lieu de l’ornithologie en Europe et sert de refuge à des milliers d’oiseaux migrateurs.


Depuis son ouverture, plus de 300 espèces, soit des milliers d’oiseaux, ont été recensées (échassiers, limicoles oiseaux d’eau, passereaux et rapaces)...


Trois parcours sont proposés pour s'approcher des oiseaux et les observer sans les déranger, nous avons choisi le parcours rouge, le plus long (6 kilomètres), qui occupe le visiteur durant 2 h 30 mais pour notre part, nous avons mis 4 heures à le parcourir tant notre intérêt était grand.

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#marquenterre, #oiseauxmigrateurs, #baiedesomme, #picardie,

111 vues17 commentaires