top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Le plateau du Mauvais Berger

Dernière mise à jour : 23 mars

C’est l’automne et l’envie d’aller voir le soleil surgir des crêtes de la frontière italienne incendiant les alpages et les montagnes au-dessus des lacs d'Aussois d'une couleur orangée nuancée de violet associée au souhait de Joëlle, la complice de bien de mes bambées, m’a donné l’envie d’aller en sa compagnie et celle de mon ami Michel découvrir le plateau du Mauvais Berger en passant par le col du Barbier ( 2.295 m ) dans le Parc National de la Vanoise.


Du parking de la carrière ( 2.039 m ), nous suivons la petite route goudronnée qui descend vers la digue du lac de barrage de Plan d'Aval ( 1.948 m ) aux eaux turquoises.


Le lac est contourné par sa rive droite en suivant un aimable sentier et du barrage, un autre sentier à la pente régulière monte au col du Barbier ( 2.295 m ) d’où la vue est belle sur les montagnes dominant la vallée de la Maurienne.


Un sentier en balcon, qui monte et descend selon l’humeur de ceux qui l’ont tracé en des temps anciens, amène sous les pentes du Rateau d’Aussois ( 3.128 m ), au plateau du Mauvais Berger, un vaste espace qui s’étage entre 2.300 et 2.400 mètres d’altitude.


Pourquoi ce nom curieux, nous l’ignorons mais nous y faisons halte pour notre pause pique-nique face à la superbe Dent Parrachée ( 3.697 m ), l’un des hauts sommets de la Vanoise, alors que de l’autre côté de la vallée de l’Arc ce sont les montagnes des Alpes Grées qui se laissent admirer.


De ce plateau du Mauvais Berger, l’itinéraire habituel consiste à descendre directement au pont de la Sétéria ( 2.212 m ) en amont du lac de Plan d’Amont ( 2.078 m ) mais le temps superbe de cet été indien m’incite à proposer à mes complices d’allonger la balade en rejoignant le refuge du Fond d’Aussois ( 2.354 m ) par un sentier en balcon qui, parfois, se perd dans des éboulis.


La halte au refuge sera courte, il nous faut, alors que l’après-midi est largement entamé, rejoindre notre point de départ avant que l’ombre du soir ne vienne recouvrir tout le secteur.


L’itinéraire nous fait rejoindre le pont de la Sétéria en trois quarts d’heure puis longe le lac de Plan d’Amont par sa rive droite et ramène au parking où nous avions laissé notre véhicule.


Une grande et belle journée d’automne assurément.


Date 16/10/2021, départ 8 h 40, retour 16 h 50, temps 5 h ( plus arrêts ), distance 13,6 km, difficulté T2, D+ / D- 644 m.

Carte IGN 1/25.000 3534 OT Les Trois Vallées - Modane

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [ clic ]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 6,23 minutes ) ci-dessous.




Posts récents

Voir tout

18 Comments


Chantal Le Cabec
Dec 01, 2021

Eh bien! Nous voilà revenus à des paysages qui nous sont plus familiers. Ce n'est plus l'été, mais pas encore l'automne, et l'environnement est déconcertant. Le tableau est bien enrichi avec le lac du barrage, et toujours les magnifiques pics alpins. Bises. Ch

Like

bebert33
Dec 01, 2021

bonjour Christian , ah oui une bien belle randonnée à faire et ces montagnes et les couleurs et la nature et ce lac j'aime +++++++++ un régal tes photos belle journée a+ ps : merci pour tes coms et infos sur les noms des montagnes près du mont blanc et +++ ... ah oui tu as du te régaler ++++ on a aimés +++++++

Like

Joëlle LAPERRIERE
Nov 30, 2021

Très belle randonnée avec des paysages et des couleurs superbes...

Bises

Joëlle

Like

canadian.attitude
canadian.attitude
Nov 30, 2021

Je suis revenue admirer ta belle vidéo. Merci à toi je me suis régalée. Bises le baroudeur

Like

Giovinazzo Hélène
Giovinazzo Hélène
Nov 30, 2021

Bonjour Christian

Ces magnifiques paysages d'automne ont du laisser la place à des paysages de neiges , j'ai reçu des photos du Puits ,très belles d'ailleurs , ça y est il a pris ses habits tout blancs

Merci pour ton conseil de disques dur je vais le faire !

Bonne journée Christian

Amicales bisous Hélène

Like
Christian B.
Christian B.
Nov 30, 2021
Replying to

Coucou chère Hélène. Je ne sais pas s'il a beaucoup neigé au Puits, mais ce matin j'étais au Pleynet (Prapoutel-Les Sept Laux) et à 1.500 m d'altitude il y avait 60 cm de poudre et 100 mètres plus haut nous en avions presque un mètre ! Inutile de dire que dans ces conditions la trace à faire était particulièrement rude et que nous n'avons pas atteint le but de notre balade !

Bises savoyardes

Like
bottom of page