• Christian B.

Loubressac, un des plus beaux panoramas du Lot

Dernière mise à jour : août 30


Ses maisons s'étalant sur une avancée rocheuse, le petit village de Loubressac, à la limite du causse et, les surplombant, domine la vallée de la Dordogne , celles de la Cère et de la Bave.


Mais Loubressac, ce n'est pas qu'un superbe point de vue, c'est un petit bijou qui fait partie des « Plus Beaux Villages de France », un village médiéval blotti dans ses fortifications, offrant presque une remontée dans le temps.


Selonun schéma habituel dans ce coin du Quercy, il a été occupé durant la guerre de Cent Ans, avant de connaître un bel essor jusqu'aux guerres de Religion, une prospérité qui s'est traduite dans son architecture.


Ses maisons se regroupent autour d'un château construit au sommet d'un promontoire au XIV° siècle pour devenirs la résidence des barons de Loubressac et transformé en manoir à la fin du XIX° siècle, pour être ensuite vendu et racheté à plusieurs reprises. Actuellement, propriété privée, il ne se visite pas.


Il fait bon flâner comme nous l'avons fait dans ses ruelles fleuries pour admirer les maisons construites en pierre blonde avec leurs toits de vieilles tuiles brunes, leurs balcons et courettes, des petits détails de construction qui en font tout le charme.


Mais surtout quelques éléments remarquables tels la porte fortifiée, la maison des gardes et surtout l'église Saint-Jean-Baptiste.



Datant des XIV° et XVI° siècles, elle offre notamment un portail sculpté en partie martelé par les huguenots, surmonté d'un tympan avec un Christ en majesté, un retable du maître-autel en bois sculpté, doré et peint, datant du XVUU° siècle, l'ensemble curieusement éclairé en rose lors de notre passage.


Bref, un endroit qui, surtout les soirs d'été, illustre parfaitement la douceur de vivre même si en 1972, sa tranquillité a été un peu chamboulée quand le village est devenu le lieu de tournage de plusieurs scènes du film de Georges Lautner « Quelques Messieurs trop tranquilles » avec Michel Galabru, Jean Lefebvre et Paul Préboist.


En s'y promenant, les cinéphiles reconnaîtront les lieux de l'action et, notamment, la place principale et son monument aux morts où se déroule la bataille finale.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article suivant

62 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout