top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Namibie, carnet de voyage #10 Le Brandberg et le Spitzkoppe

Dernière mise à jour : 21 mai 2023

Jeudi 9 mars. Lever 6h20, petit déjeuner et départ à 8 heures. Une heure plus tard, nous sommes de retour au Brandberg.

Passer dans le Brandberg constitue un grand moment du voyage parce que dans ce massif de granit rose on s’enthousiasme devant la lumière au coucher ou au lever du soleil mais surtout il s’y trouve un réel trésor avec de splendides vestiges de l’art préhistorique africain sur un rocher où ont été peints il y a 2000 et 5000 ans avant notre ère diverses figurines dont un personnage qui pourrait être une femme, la Dame Blanche, d’une quarantaine de centimètres qui fait partie d’un ensemble représentant une étrange procession de chasse. Elle tient dans une main une fleur voire une plume et dans l’autre un arc et plusieurs flèches.

Après avoir salué notre Gecko Adama à la queue coupée toujours de garde devant les bâtiments de l'entrée du parc, nous remontons la vallée de la Tsisab Ravine sous la conduite d'une guide durant une heure pour aller découvrir ces peintures rupestres, une balade de 5 km env. en aller/retour croisant ici et là des Gangas bibande.

À 13 heures, retour à Uis où nous déjeunons même endroit que la veille. On a du temps donc on traîne pour repartir direction le supermarché du coin pour faire des approvisionnements car les trois prochains jours, nous campons. On quitte définitivement Uis peu avant 16 heures continuant dans le Damaraland, 130 kilomètres de pistes sableuses que nous mettrons presque 3 heures à parcourir ponctués d'arrêts photos .

Ce Damaraland résume magnifiquement la Namibie : région de montagnes faites d’amoncellements de roches, de vallées sinueuses à sec et d’arbres aux formes étranges, les paysages virent au rouille et au rouge sang au coucher du soleil, justifiant à eux seuls le voyage.

Arrivée à 17h30 au Spitzkoppe Rest Campsite sous le Spitzkoppe, une belle montagne en gros grès rouge au milieu du bush, une oasis de montagne dans le désert du Namib, peuplée de Damans du Cap et visité par les springboks. Spitzkoppe signifie “chapeau pointu » en Afrikaans et on comprendra vite pourquoi : 1.784 mètres de roches orangées pointant vers le ciel, ça ne passe pas inaperçu… Les emplacements de camping sont vastes et espacés parfois de 300 à 500 mètres, chacun étant équipé d'un wc sec et d'un BBQ. Dans ce cadre merveilleux et en cette saison, il y a peu de monde. Au coucher du soleil, le grès rouge prend une teinte plus éclatante, c’est magique !



Gecko Adama
Daman du Cap

Gecko du désert
Ganga bibande














Daman du Cap







→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


→ en savoir plus sur le Spitzkoppe



85 vues15 commentaires

Posts récents

Voir tout

15件のコメント


Bébert33
Bébert33
2023年5月22日

bonsoir Christian , ah oui quels beaux paysages avec ces rochers et en prime ces animaux j'aime belle soirée a+

いいね!

merlen.dominique
2023年5月20日

beaucoup moins d'animaux mais tout aussi beau

いいね!

Roguidine
2023年5月20日

Bonjour,

Un endroit désertique avec d'énormes rochers.. c'est grandiose et ces bébêtes bien tranquilles

Le soleil couchant donne une belle couleur ... Merci pour tes photos

Bon W.E. Bises

いいね!

Marmotta
2023年5月20日

Whaou on en prend plein les yeux, que c'est beau ! Et tout semble hors du temps, la magie du désert !

いいね!

Jean Carlier
Jean Carlier
2023年5月20日

Rares espaces de la nature préservée


いいね!
bottom of page