• Christian B.

Promenons nous dans les bois…

Mis à jour : avr. 20


Promenons-nous dans les bois Pendant que le loup y est pas Si le loup y était, il nous mangerait Mais comme il n'y est pas, il nous mangera pas...


Oui, promenons nous dans les bois quand c'est possible et si c'est autorisé !


Le confinement indispensable pour éradiquer l'infâme coromachin impose des règles d'ailleurs à la marge parfois variables d'un département à l'autre.


Chez moi, à Challes-les-Eaux, l'arrêté préfectoral interdit l'accès à la base de loisirs et aux deux parcs de la ville en ne laissant que les rues de la cité pour un court bol d'air comme ailleurs.


Heureusement, certaines rues offrent un côté champêtre et quelques sentiers au pied de la montagne du Grand Jouéret et du Mont Saint-Michel peuvent faire oublier les tracas de ces tristes jours et j'en profite sous le beau soleil de ce printemps.

Bien sûr, mes balades se font dans le respect du un kilomètre de rayon depuis chez moi et n'excèdent pas l'heure allouée.


Un peu plus loin, me rappelant la vieille comptine, les sentiers se faufilent dans les bois, offrant de jolis aperçus sur le bassin chambérien.


Non, il n'y a pas de loup par ici mais il y en a (trop) dans les alpages de Savoie !


Ma boucle du jour se termine et il me faut rentrer, la montre le confirme, je suis même un peu en retard aussi est-ce d'un bon pas que je reviens m'enfermer chez moi après être passé devant le château des Comtes de Challes transformé en hôtel de charme et restaurant gastronomique !

On ira peut-être lui rendre visite lorsque tout sera terminé ...

Prenez soin de vous !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#challesleseaux, #savoie,

142 vues21 commentaires