• Christian B.

San Vicente de la Barquera

Mis à jour : janv 5


Ancien repaire de pêcheurs, San Vicente de la Barquera, petite ville côtière de la Comunidad Cantabria, à 60 kilomètres à l'ouest de Santander, offre un tableau des plus pittoresques de la corniche cantabrique, avec ses plages, son vieux village et, en arrière-plan, le décor exceptionnel des sommets enneigés des Picos de Europa en saison hivernale s'entend.


La première chose qu'on aperçoit en arrivant depuis les hauteurs à l'ouest de la ville est le château, l'un des plus beaux exemples d'architecture défensive d'époque médiévale de la région, construit en 1210, probablement sur les bases d'une construction plus ancienne datant du VIII° siècle.


Mais ce qui marque l'arrivée c'est le Puente de la Maza, construit sur ordre des Rois Catholiques, un superbe pont de pierre datant du XV° siècle sur la ría au nom éponyme. À l'époque médiévale, avec ses 32 arcs, il était considéré comme l'un des plus grands du royaume de Castille.

Le pont du Parral sur le Braz Maior, un bras secondaire de la Ría de San Vicente, date du XVIII° siècle et c'est par lui que nous entrons dans la ville sous la pluie.

Nous trouvons difficilement à garer nos véhicules tant il y a du monde en ce dimanche 18 août et les parapluies figurent dans notre équipement lorsque nous partons découvrir la ville.


Le vieux centre de San Vicente, bâti sur un éperon rocheux, a été déclaré Bien d'intérêt culturel de Cantabrie en 1987, en raison de son riche patrimoine architectural, auquel appartiennent la Parroquia Santa María de los Ángeles, construite entre les XIII° et XVI° siècles, le château et des restes de remparts.



La construction de l'église Santa María de los Ángeles débuta au XIII° siècle, mais les travaux durèrent plus d'un siècle !


L'extérieur de style gothique montañés, un style propre à la région entourant Santander, est caractérisé par l'imposante tour qui s'incorpore parfaitement au monument et ses deux portes de style roman d'une beauté austère.


Quant à l'intérieur, il est formé de trois nefs voûtées où au XV° siècle, des chapelles ont été construites sur les côtés de l'épître et de l'Évangile puis au XVI° siècle, la chapelle de la famille Corro.

L'une des œuvres les plus importantes est le tombeau de l'Inquisiteur Antonio del Corro, considéré comme l'une des plus belles sculptures d'art funéraire d'Espagne.


Article Précédent Accueil Article suivant

#nostrasenoradelosangeles,#antoniodelcorro, #sanvicentedelabarquera, #cantabria,

62 vues12 commentaires