• Christian B.

Tulle sous la pluie

Dernière mise à jour : août 6


C'est sous un ciel menaçant que nous gagnons ce lundi de Pentecôte le centre de Tulle et, alors que tout ou presque est fermé situation sanitaire oblige, nous débutons notre visite au cœur du quartier médiéval par la cathédrale Notre-Dame heureusement ouverte.


Construite au XII° siècle à l'emplacement d'un premier monastère, puis devenue cathédrale en 1317, il aura fallu près de deux siècles de travaux pour achever sa construction, le plan roman prévu à l'origine évoluant au fil des siècles pour laisser place à un style gothique léger, aérien et élancé comme en témoigne les 73 mètres de haut du clocher ce qui en fait aujourd'hui le plus haut clocher du Limousin.


Amputée de son chœur et de son transept, elle renferme des œuvres spectaculaires parmi lesquelles les Grandes Orgues réalisées en 1839 et classées aux Monuments Historiques ou encore son immense vitrail aux bleus profonds qui, posé sur le chevet plat de la cathédrale, raconte l'histoire de la Lunade, une procession miraculeuse qui mis fin au XIV° siècle à une terrible période de peste.


Aujourd'hui encore, plus de huit siècles après, la procession se déroule chaque année attirant une foule de fidèles.



Jouxtant la cathédrale, le cloître offre un espace de calme et de sérénité mais sans doute en raison de la situation sanitaire, l'accès en est condamné et nous devons nous contenter de jeter un coup d'œil à travers la grille.


Quittant la cathédrale et parapluies sortis, avant de regagner nos véhicules, une balade à pied dans le vieux quartier du Trech nous a permis d'admirer de remarquables édifices de l'époque médiévale et Renaissance.


Nous passons devant la porte des Mazeaux par laquelle on entrait autrefois dans la ville, puis devant la maison de Loyac du début du XV° siècle avec sa superbe façade richement décorée, agrémentée de tourelles d'angle.


Nous découvrons la maison Lauthonie et sa magnifique porte Renaissance et déambulons entre les averses dans la rue de la Tour de Maïsse jalonnée d'escaliers et bordée de maisons à encorbellement.


Tulle ? À revoir sous le soleil ...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand écran


Article précédent Accueil Article suivant



83 vues12 commentaires

Posts récents

Voir tout