• Christian B.

The Exumas ~ Great Exuma - George Town

Mis à jour : avr. 11


Après quinze jours de navigation depuis le Nord jusqu'au Sud des admirables Exumas Cays, nous sommes entrés hier 7 janvier dans le vaste lagon devant Great Exuma pour venir mouiller face à la petite île d'Elisabeth Island et ce matin, nous avons remonté l'ancre pour traverser le plan d'eau et venir nous amarrer dans la petite marina de George Town.

Elle est quasiment vide malgré son style ancien avec ses pontons en bois mais à deux dollars le pied (pour notre bateau de 38 pieds de longueur la note se monte à 76 dollars par jour électricité inclus mais eau en sus), ça fait cher et tous les voiliers mouillent devant ou de l'autre côté du plan d'eau !

Manifestement la marina est utilisée par les richissimes américains qui viennent par ici faire de la pêche au gros avec leurs gros bateaux à moteur de 20 à 30 mètres de long !

Mais pour nous qui avons de gros approvisionnements à faire (pour les deux prochaines semaines), s’il nous fallait faire comme la plupart des voileux – restant par ici ils peuvent faire des courses chaque jour - venir en annexe serait pour le moins peu commode !

En fin de matinée, après nos approvisionnements à l’Exuma Market, passage à la laverie, puis à la boutique de souvenirs où l'équipe a fait quelques achats.

Déjeuner acheté dans une gargote proche du Straw Market et dégusté au bord de l'eau.

Georgetown, la capitale des îles Exumas, est une paisible bourgade en forme de boucle, dont l'unique rue encercle un petit lac, le lac Victoria.

Ici la vie s'écoule au ralenti. Les habitations s'étagent à flanc de collines, ombragées de cocotiers.

Là comme ailleurs dans la moindre des bourgades des Bahamas, les églises sont nombreuses. J'ai bien sûr été visiter l'église anglicane Saint Andrews bâtie sur le point le plus élevé du secteur, majestueux édifice gouvernemental néoclassique avec ses colonnes blanches.

Comme le lendemain était un dimanche, je suis revenu en curieux voir les belles bahaméennes endimanchées se presser pour l'office de 11 heures alors que les membres du clergé arrivaient dans de superbes limousines déjà vêtus de leurs habits sacerdotaux ou, amusant, à pied les portant haut accrochés à un cintre.

On trouve également une église baptiste, une église méthodiste et une église catholique mais à la Saint John’s Union Baptist, je suis arrivé un peu tard pour enrichir ma galerie de portraits, les paroissiens prenant à cœur de venir tôt hormis une brave dame arrivant en voiture.

Au Governement Wharf, se concentre l'activité diurne avec l'arrivée des bateaux de pêche, des mail-boats - celui qui vient de Nassau arrive le mercredi et repart le même jour, d'autres vers Long Island ou les îles du sud de l'archipel - ou bien encore des ferries ou petits cargos. On trouve ici devant d’imposantes tribunes la ligne d’arrivée de la « Family Island Regata » qui voit s’affronter chaque année fin avril dans le lagon des centaines d’embarcations en bois de construction locale, point culminant de la vie sociale des Exumas.

L’après-midi comme le jour suivant, nous avons passé plusieurs heures à la terrasse du Redboone, le bar devant la marina où s’assemblent tous les voileux du coin pour lire mails et messages avec whattsapp, consulter la météo des jours prochains, etc. et où l’accueil y compris celui des enfants est charmant.

NB Extrait de mon journal de bord


Carte avec le parcours Elisabeth Island → George Town - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article précédent Accueil Article Suivant


#bahamas, #exumas, #greatexuma, #georgetown, #elisabethisland