• Christian B.

Le Temple des 1000 Bouddhas

Mis à jour : avr. 21


Après notre visite des Hospices de Beaune, notre balade morvandelle s’est poursuivie les jours suivants avec quelques courtes randonnées au Signal d’Uchon, puis sur le site de Bibracte avant de rejoindre le Temple des 1.000 Bouddhas.

Situé entre Autun et Montceau-les-Mines sur la commune de La Boulaye en Saône et Loire, Paldenshangpa La Boulaye est un centre d'étude et de méditation bouddhiste implanté sur le domaine du château du Plaige et anciennement connu sous le nom de Dashang Kagyu Ling.



Fondé en 1974 par un couple de disciples français de Kyabje Kalou Rinpoché I, le nouveau temple des Mille Bouddhas a été construit sur le modèle du premier temple édifié au Tibet, le temple de Samyé, il est le premier temple himalayen d'Europe.

Construit en cinq ans et inauguré en 1987, le Temple des Mille Bouddhas est multicolore, de style bhoutanais à trois niveaux avec des statues de Bouddha de différentes tailles, de nombreuses peintures, des fresques murales et des frises. La structure à trois niveaux du temple évoquerait le corps, la parole et l'esprit du Bouddha, son pinacle doré correspondant à l'union de l'ouverture du cœur et de la sagesse. Les quatre makaras figurant aux angles du toit, sont des décorations qui rappellent nos gargouilles. Tous les bas-reliefs sont des évocations symboliques propres à cette tradition.

À l'intérieur du temple et dressées contre le mur du fond, se dressent trois statues monumentales représentant au centre le bouddha Shākyamuni (7 mètres de haut !), à droite, Tārā Verte, la mère des Bouddhas, et à gauche Padmasambhava ou Gourou Rinpoché. Le plafond est orné de six grands mandalas peints et de nombreuses peintures murales illustrant la vie du Bouddha et les différentes lignées qui lui ont succédé.

La grande salle du temple est consacrée aux enseignements et aux pratiques et on ne peut y accéder mais on peut l'admirer depuis le balcon du premier étage auquel on parvient par un escalier extérieur.

Sur l'esplanade devant le Temple, a été élevé un grand Stupa (chorten en tibétain), édifice qui symbolise la progression vers l'Éveil du Bouddha, ainsi qu'une rangée de 36 petits stupas de différentes formes tout autour du temple. À son sommet une flèche avec le soleil et un croissant de lune, évoquent les deux qualités primordiales à développer : la sagesse associée à la compassion. Il fut inauguré en 1980. C'est également le premier stoupa d'Occident.

On trouve encore une fontaine, la fontaine de Dzambalaest, ainsi qu'un petit bâtiment vitré destiné aux offrandes de lumière (bougies et lampes à beurre), dit Temple des Lumières. Devant celle-ci, la roue du Dharma et les deux biches, en extérieur, illustrent la mise en mouvement des enseignements donnés par le Bouddha.

À l’opposé, un Moulin à Prières qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre et contient des millions de prières écrites. L'actionner équivaut à diffuser toutes ces prières pour le bien de l'humanité.

Dans un bâtiment, lui aussi de style bhoutanais, situé derrière le temple, on trouve une boutique où l'on peut acheter des livres, CD, photos, statuettes, encens, etc.

Enfin, dans la partie boisée, à l'arrière du site, se trouvent deux centres de retraite isolés, l’un pour les hommes et l’autre pour les femmes, où se déroulent des retraites de trois ans, trois mois et trois jours.

Les rituels journaliers au grand Temple sont assurés deux fois par jour, par quatre lamas occidentaux qui sont des représentants du Corps, de la Parole, de l'Esprit et des qualités de Kalou Rinpoché.

En 2011, après que trois lamas orientaux eurent été impliqués dans des affaires de mœurs (mais ultérieurement relaxés par la justice), le jeune tulkou Kyabje Kalou Rinpoché II les a exclus en avril 2011 et a maintenant la responsabilité directe de Kagyu Ling ainsi que sur tous les centres du Dharma fondés par le précédent Kalou Rinpoché.


Mille Bouddhas ? Je n'ai pas compté, mais c'est vrai qu'il y en avait beaucoup ! Une visite étrange, surprenante mais aussi passionnante à la découverte d'un monde quasiment inconnu ...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#Paldenshangpalaboulaye, #kyabjekalourinpochéII