• Christian B.

Le Grand Chatelard

Mis à jour : 31 déc 2019


Le monsieur de la station de Chamonix de MétéoFrance annonçait un dimanche de beau temps propice à une nouvelle bambée en montagne. Mais à la question habituelle « Où aller ? » il n’était pas si aisé d’apporter une réponse. J’ai introduit dans mon ordinateur personnel – celui qui me fait office de cerveau – les données :

· Pas en haute montagne où il y a encore trop de neige,

· Ni en face nord plus bas, où elle est encore présente dès 1’800/1'900 mètres d’altitude où il conviendrait de brasser la neige lorsqu’elle poudreuse ou bien se risquer sur du béton obligeant à emporter le matériel ad-hoc,

· Pas dans les Bauges pour changer de mes dernières sorties,

· Un sommet où je n’aurais pas encore mis mes pieds devenant ardu à trouver – la liste des sommets de Savoie qui ne me comptent pas parmi leurs visiteurs est restreinte - mais au moins un itinéraire que je n’aurai pas encore parcouru,

· Une montée pas trop raide, une descente itou et une balade pas trop longue pour économiser un peu mes tendons et mes mollets mis à bonne épreuve par ma dernière sortie.

Tiens, pourquoi pas au Grand Chatelard ? Certes, je connais pour y être venu il y a fort longtemps depuis la vallée des Villards via le Grand Tru et même d'un peu plus loin, mais pas depuis Jarrier et son versant sud-est, une face qui nous nargue lorsqu’on redescend la vallée de la Maurienne depuis Modane…

Le Grand Châtelard (2.143 m) surplombe la vallée de l'Arvan au sud, la vallée des Villards au nord-ouest et la vallée de l'Arc (la Maurienne) à l'est. Géographiquement, il marque la séparation de la Basse Maurienne et de la Moyenne Maurienne. Son accès se fait sur un sentier balisé et l'itinéraire ne présente aucune difficulté, le panorama à 360° du sommet est magnifique.

Évidemment, la tentation pour moi, était d’en faire la traversée, en redescendant sur le col de Cochemin (1.939 m) après avoir traversé le plateau des Chamossières, puis à rejoindre le col de Cressua (2.065 m) par le Crêt de la Raverotte (2.039 m), un splendide parcours de crête ainsi que me l’a suggéré ma complice de bambée.

Nous avons rejoint Pierre Brune (1.350 m), l’un des nombreux hameaux de la petite commune de Jarrier au-dessus de Saint Jean-de-Maurienne, notre point de départ pour cette balade.

Nous avons commencé par emprunter la piste qui mène à la maison forestière de l’Oullaz et aux chalets d’alpage de Sur Balme. Très vite, un sentier assez raide permet de les rejoindre directement sans faire le trop large détour.

Ensuite nous avons continué vers le sommet à travers des alpages joliment fleuris. Cette époque de l’année est un ravissement. Les jaunes, les bleus, les mauves font un tapis superbe où fleurissent les gentianes printanières, les gentianes acaules, les pensées, les centaurées, les tendres silènes enflées ou encore les renoncules jaune et les boutons d'or.

Du sommet, le panorama est superbe sur le massif de Belledonne et des Sept Laux, le Pic de l’Étendard, les Aiguilles d’Arves, le Grand Perron des Encombres...

Après l’habituelle pause pique-nique au sommet, à la descente nous avons traversé le plateau des Chamoissières pour gagner le col de Cochemin y retrouvant quelques randonneurs venus depuis la vallée des Villards.

Plutôt que descendre directement sur Jarrier – itinéraire normal - nous sommes donc remontés au Crêt de la Raverotte, un parcours aérien et superbe.

Nous aurions pu continuer ce parcours de crête par le Crêt de Massuet (2.157 m) puis le Crêt Morandet (2.153 m) jusqu’au Grand Truc (2.209 m) mais il faut savoir raison garder, les chevilles gardent encore quelques traces de notre longue bambée sur la chaîne de l’Épine de jeudi dernier…

Depuis le col de Cressua, la descente d’abord en lacets serrés puis directement dans les alpages fleuris nous a ramenés à notre point de départ.

Une belle journée en montagne au milieu des fleurs !

Distance 12,2 km temps 5 H 55 arrêts inclus D+ & D- 1019 m, T 2, bon balisage

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


Article précédent Accueil Article Suivant

#maurienne, #valléedesvillards, #aiguillesdarves #belledonnes, #septlaux, #jarier, #grandchatelard #grandtru, #arvan, #coldecochemin