• Christian B.

La Traversée du Catinaccio J4 Du rifugio Vajolet au Val di Fassa

Mis à jour : avr. 23


C'est encore un superbe parcours qui doit nous conduire au rifugio Roda di Vael en nous faisant passer sous les spectaculaires parois dolomitiques de la face est du Rosengartenspitze (Catinaccio en italien - 2.981 m), second sommet du groupe du Catinaccio ou, plus au sud celles tout aussi verticales de la Roda di Vael (2.806 m) avec pour chacun leurs voies d'escalade très difficiles.


La journée commence par suivre sur 350 mètres la piste qui descend dans le Val de Vajolet, puis débute le sentier par un joli passage d'escalade de 2 à 3 mètres pas trop exposé, sentier qui continue en légère montée un peu en retrait de la paroi du Catinaccio.


Une heure après notre départ, un choix s'offre au randonneur, remonter 150 mètres, franchir le Passo delle Coronelle (2.630 m) et basculer dans le versant ouest en descendant jusqu'à la Kolnerhütte (rifugio Fronza alle Coronelle - 2.337 m) puis suivre un sentier en balcon sous la face ouest de la Roda di Vael de manière à contourner la montagne par le sud pour arriver au rifugio Roda di Vael. Seconde option, descendre en diagonale d'une centaine de mètres pour atteindre le pied du couloir qui monte au Passo delle Zigolade (2.547 m) et le franchir pour rejoindre par un sentier aisé le refuge.

Mon projet était la seconde possibilité et c'est bien l'option nous avons finalement retenue, mais je m'étais laissé la possibilité de décider sur place.



Traversée descendante donc dans des pentes bien raides avec quelques passages délicats pour arriver au pied du couloir menant au Passo delle Zigolade.



Quelques pas d'escalade pas trop difficile là aussi donne accès à ce couloir à l'ambiance très sauvage alors que nous avons rattrapé les deux couples qui nous précèdent.


Dans la brèche de la Zigolade, un petit vent glacial nous incite à basculer dans le versant opposé, la pause se fera plus tard, 200 mètres plus bas.


Après la pause pique-nique, le sentier mène en 20 minutes au refuge, mais d'ici part aussi un joli sentier balcon - le sentier Vial da le Feide - qui conduit en 1 H 15 à Ciampede (1.998 m) où il est possible de prendre un téléphérique qui ramène dans la vallée ou bien encore de suivre un sentier qui descend à Pera di Fassa.

Après réflexion, téléphone au refuge pour annuler notre « prenotazione » puis nous avons suivi sous le soleil ce fort joli sentier balcon.

La halte au Rifugio Ciampede (1.998 m) nous a permis de souffler avant d'entamer la longue descente vers Pera di Fassa où nous avons laissé notre véhicule.

Une longue mais si belle journée...

♦♦♦♦♦


Nous en avons terminé avec cette superbe traversée du Catinaccio, un trek inoubliable dans un cadre somptueux.

Nous aurions pu sans doute l'allonger de deux jours et même de quatre en débutant le parcours au Passo Gardena (2.121 m) pour rejoindre le Passo Sella par le sentier 649 avec une étape intermédiaire au rifugio Franco Cavazza al Pisciadù (2.585 m), toutefois je crois qu'il y a une petite via ferrata pour redescendre sur le Passo Sella ce qui impose sans doute de se charger du matériel ad-hoc.

Ou bien encore, depuis le rifugio Roda di Vael, descendre au Passo di Costalunga (1.745 m) pour traverser également en deux jours le massif du Latemar par le sentier 18 ce qui impose un bivouac au rifugio Torre di Pisa (2.671 m).

Nous n'aurons aucun regret puisque le lendemain de notre randonnée de quatre jours, le mauvais temps s'est installé !


Mercredi 14 septembre ~ Rifugio Vajolet → Pera di Fassa

Distance 13,3 km, départ 8 h 40, arrivée 15 h 30, D+ 313 m, D- 1.726 m, difficulté T3, itinéraire non balisé. Beau temps.

Carte Tabacco N° 6 Val di Fassa e Dolomiti Fassane

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article précédent Accueil Article Suivant

#altoadige, #sudtirol, #rifugiovajolet #passodellezigolade, #ciampede #peradifassa, #valdifassa