• Christian B.

En raquettes aux chalets de La Fullie

Mis à jour : avr. 23


Monter en hiver aux Chalets de la Fullie se fait plus souvent par le versant Aillon-le-Jeune mais plus rarement à partir d’École-en-Bauges (730 m).


On emprunte un itinéraire en forêt d'abord dans les pentes du bois de la Fullie puis en crête pour parvenir à l'alpage qui offre un but de sortie lorsque les conditions de neige interdisent un « objectif » plus sérieux.


Le manque de neige en ce mois de janvier interdisant quasiment le ski de rando, aussi est-ce une balade en raquettes - un exercice qui ne m'inspire guère - dans les Bauges qui avait été mis au programme du jour. D'ailleurs, ces raquettes je les ai mises que pour la partie supérieure de l'itinéraire et par flemme pour ... ne pas les porter !


Notre véhicule abandonné sur le parking derrière l'église du village nous avons rejoint rapidement au pied du bois de la Fullie un sentier qui permet de rejoindre la crête.


Ensuite, c'est un long parcours de crête presque toujours à travers bois, mais aussi un parcours qui traverse quelques clairières lesquelles offrent de superbes vues sur les montagnes des Bauges, le Pécloz, la Dent d’Arclusaz et la Pointe des Arlicots ou, nous dominant, le Mont Colombier.



À mi-crête, nous avons fait un arrêt pour admirer le magnifique oratoire Saint Bernard, parfaitement restauré.



Le sentier passe devant un vieux chalet puis continue toujours à travers une zone boisée où les traces de la faune sont nombreuses. C'est d'ailleurs amusant de voir toutes ces traces aller ici ou là en inscrivant dans la neige de belles arabesques.


Enfin, après un peu plus de deux heures de montée, nous avons débouché enfin au pied de l’alpage d’où s'aperçoivent les Chalets de la Fullie qui se détachent sur la ligne de crête au pied du Mont Colombier (2.015 m).


Vingt minutes plus tard nous avons atteint les chalets (1.380 m) d’où la vue est magnifique sur les sommets des Bauges, et plus loin des Massifs de Belledonne, du Vercors ou des Bornes, rencontrant quelques randonneurs venus des Aillons.


Pour revenir, j'avais relevé sur la carte - je n'en ai trouvé aucune description sur aucun des topos consultés y compris sur le Net - une possibilité d'une descente directe vers le village depuis le Sauget (1.187 m) par un sentier en lacets que nous avons suivi, histoire de ne pas emprunter le même chemin qu'à l'aller.


Belle balade certes, mais vivement que la neige tombe pour retrouver le plaisir de la glisse...

Distance 9,1 km, temps 5 H arrêts inclus Difficulté : T2, D+ & D- 693 m

Carte IGN 3432 OT Massif des Bauges

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article précédent Accueil Article suivant


#savoie, #bauges, #ecoleenbauges #chaletsdelafullie

128 vues3 commentaires