• Christian B.

Solitude au Mont Morbié

Mis à jour : août 25


Il y avait bien longtemps que je n'étais monté en hiver au sommet du Mont Morbié (1.542 m), un beau belvédère dans la partie sud du massif des Bauges, aussi me suis-je laissé tenter d'y retourner profitant d'un soleil quasi printanier.


L'itinéraire habituel du versant Est démarre au petit hameau de Routhennes (850 m) mais j'ai préféré partir du col du Frêne qui permet un long parcours en crête entre 1.200 mètres et le sommet.



Si, il y a une quinzaine d'années, une balade pouvait être faite sans rencontrer un quidam, aujourd'hui avec le développement des sports de montagne, il est bien rare de ne pas rencontrer quelques amoureux des sommets, pourtant aujourd'hui, ce sera la solitude quasi totale à peine interrompue lorsque, parvenu au sommet du Mont Morbié, mon itinéraire m'a fait tutoyer le sommet du Mont Pelat (1.043 m), qui constitue le sommet des pistes de ski d'Aillon-le-Jeune.



Dès le départ, le sentier d'été n'est guère visible car il a beaucoup neigé dans les Bauges au début de ce mois de février mais une ancienne trace permet d'avancer sans avoir à se poser des questions.



La ligne de crête est atteinte après une bonne heure de marche, il suffit alors de poursuivre dans les bois pour arriver au Morbié.


Un dernier raidillon et la bosse sommitale est atteinte, le panorama se dévoile d'un coup sur les sommets des Bauges ou, plus loin, sur ceux du massif de la Lauzière ou des Belledonnes...

Pour revenir à mon point de départ, je me suis laissé tenter par une descente pleine pente dans le raide versant Est en direction du charmant chalet de Margerie avant de retrouver des pistes forestières qui m'ont ramené à mon point de départ tout en coupant quelques virages.


Quelle belle journée...


Le Mont Morbié des Bauges n'a évidemment rien à voir avec le Morbier, fromage au cœur bleu du Jura, ici on propose de nombreuses spécialités fromagères dont la fameuse Tome des Bauges (avec un seul M à ne pas confondre avec la Tomme de Savoie aux deux M).


Date 15/02/2019, départ 8 H, retour 12 H 20, temps 3 h 30 (plus arrêts), distance 9,0 km, difficulté T2, D+ / D- 650 m,

Carte IGN 1/25.000 3432 OT Massif des Bauges

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format. Un mauvais réglage des ISOs avec les gants de skis ( ! ) m'a conduit à détruire les 40 clichés pris vers le sommet et dans la descente. Grrrrrrrrr !


Article Précédent Accueil Article suivant

#morbie, #bauges, #coldufrene, #savoie

70 vues1 commentaire