top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Images de Bretagne – L'église de Lampaul-Guimiliau

Dernière mise à jour : 1 janv.

Avant que je ne quitte la Bretagne pour m’en retourner vers les Alpes, Claire m’amène à Lampaul-Guimiliau pour découvrir l’une des plus belles églises de la vallée de l'Élorn.


L’église paroissiale pourrait avoir été édifiée sur l‘emplacement du monastère de Paul-Aurélien, éponyme de la paroisse ; 1533, la date la plus ancienne ayant été relevée, est celle du porche, la construction s‘échelonnant ensuite du clocher en 1573 à la sacristie datée de 1679.


Ce qui frappe en entrant dans l’église est la présence de six retables dont les plus importants et les plus riches sont placés de chaque côté du chœur.




D’un côté l’autel de Saint Jean-Baptiste est décoré de bas-reliefs dont l’un représente la chute des Anges inspiré de Rubens.




De l’autre côté, l’autel de la Passion orné d’un retable de fabrication flamande où l’on voit dans les huit compartiments des personnages d’un réalisme saisissant.


La poutre de gloire du XVI° siècle traverse la nef ; elle porte un crucifix entre les statues de la Vierge et de saint Jean. Les faces sont ornées de sculptures avec côté nef des épisodes de la Passion et côté chœur la présence surprenante de douze sibylles ( prêtresses d’Apollon qui auraient annoncé la venue d’un Sauveur ).


Cent cinquante ans de travaux, de créations et de transformations pour faire de l’église une suite de chefs d’œuvre qui démontrent la richesse économique de la commune à cette époque, due entre autres à la prospérité de l’activité toilière qui a permis de financer les travaux sur une aussi longue durée. 

 

 

Plus d’infos sur l’église de Lampaul-Guimiliau

 


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

 

90 vues19 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page