• Christian B.

Tour de l'Aubrac #3 De Saint Laurent de Muret au refuge des Rajas

Mis à jour : avr. 21


J03 – Samedi 12 septembre ~ Saint Laurent de Muret → Refuge des Rajas

La météo annonçait l'arrivée d'une perturbation qui affecterait la région durant le week-end, aussi avions nous convenu de partir très tôt si au lever du jour il ne pleuvait pas ce qui a été le cas.

Nous avons quitté notre chouette gîte peu avant 8 heures alors que le brouillard envahissait tout le secteur, réduisant la visibilité à 100 mètres et même plus loin à 30/40 mètres.

Toutefois, le chemin est évident car il s'insère entre des murs de pierres sèches en traversant parfois des bois.


À deux reprises le chemin franchit des ruisseaux en utilisant un vieux pont romain.

Silhouettes fantomatiques de belles vaches d'Aubrac tout au long du parcours qui nous a fait passer de 1.175 à 1.388 mètres.


Nous n'avons pas traîné aujourd'hui puisque le bulletin météo n'annonçait rien de bon et nous nous en sommes félicités car il a commencé à pleuvoir quelques minutes avant d'arriver au refuge de Rajas bien après 11 heures.

J’ai retrouvé avec plaisir ce petit refuge inséré dans un cadre de vastes alpages et ne souhaitant pas rester dehors sous la pluie à attendre notre hôtesse, puisque je savais où était la clé nous nous sommes installés. Un peu plus tard, ce fut un violent orage, du vent fort et une pluie abondante...

Si le cadre est remarquable l'accueil de Madame Denise Pignol l'est plus encore. Elle est arrivée très tôt (vers 14 h 30) au-lieu des 16 heures habituelles afin d'accueillir les quelques randonneurs que le mauvais temps n'avaient pas rebuté ; nos quelques compagnons de soirée arriveront trempés à souhait, plusieurs indiqueront même qu'ils se sont perdus...

Le refuge des Rajas, c'est un grand moment du chemin du tour de l'Aubrac comme du chemin de Saint Guilhem puisque le gîte est situé sur les deux parcours.

Ici a été tournée une scène du film « Saint Jacques La Mecque » de Coline Serreau, celle où Muriel Robin, Arthur de Penguern et les randonneurs tournent autour du seul arbre du secteur pour tenter de téléphoner (et, c’est authentique, le seul bon point pour une connexion est bien autour de cet arbre !).

Nous serons dix au dîner (succulent, une daube de viande d'Aubrac), Denise nous fera comme chaque soir l'histoire du refuge des Rajas.

Carte avec le parcours Saint Laurent de Muret → Refuge des Rajas - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article Suivant

#aubrac, #saintlaurentdemuret, #refugedesrajas