• Christian B.

Des Vesterålen au Vestfjorden

Mis à jour : avr. 21


Moins spectaculaires que les îles Lofoten, et bien qu’elles représentent un aspect similaire, les îles Vesterålen composent des paysages plus doux, la montagne est belle mais elle ne provoque pas, contrairement aux Lofoten, le même coup de cœur. Du coup elles sont moins touristiques ce qui à mes yeux constitue plutôt un atout car il est possible de profiter des sites sereinement ce qui n’est pas vraiment le cas aux Lofoten en raison du défilé ininterrompu des camping-cars.

Dans les Vesterålen, peu de véritables coups de cœur, peu de villages de pécheurs. Toutefois comme je l’avais écrit dans ce billet, la côte ouest de l’île de Langøya – la plus belle peut-être, mais surtout la plus sauvage des îles Vesterålen - est très découpée, avec des fjords profonds mais les sommets sont moins élevés qu’à Senja et on y trouve quelques perles rares de hameaux de « bout du monde » notamment à Hovden et plus encore à Nyksund.

Nous avons quitté notre bivouac pour revenir à Andenes et aller visiter le Polarmuseet. Ce petit musée est consacré au Svalbard et au trappeur Hilmar Nøis, natif d'Andøya et qui a passé 30 années là-haut à chasser renards arctiques et autres (trente années !).

Nous avons ensuite repris la route de la côte ouest d'Andøya, superbe...

Puis nous sommes passés sur l'île d'Hinøya. Pique-nique au bord du sund pour finalement arriver à Lødingen, l’étape envisagée, peu après 15 heures.

L'aire de camping-cars surprend par sa position, sur un petit îlot face au port qu'on atteint par une longue passerelle en béton très étroite. L'aire est quasi complète à notre arrivée, des voitures et quelques camping-cars se sont positionnés hors des emplacements.


Et si un compatriote a indiqué que cette aire est l’une des plus belles de Norvège – il a certainement dû abuser de l’Aquavit - nous avons préféré quitter les lieux et prendre le ferry qui traverse l’immense Vestfjorden pour rejoindre en une heure Bognes sur le continent.


Après étude des possibilités locales, nous avons rallié un petit camping sympa, les emplacements faisant face au « sund » alors que la marée déclenche un spectaculaire petit mælström.

Mais il faut songer à rentrer. Les trois retraités pourraient rester encore ici quelque temps mais Patricia reprend son travail avant la fin de mois. Demain, nous repasserons en Suède en empruntant la Silvervägen, pour après Arjeplog rejoindre l’Inlandsvägen, un itinéraire bien connu car emprunté déjà à plusieurs reprises, qui nous fera traverser rapidement la Suède du nord au sud. Oui, il faut songer à rentrer…


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article Suivant

#norvège, #vesterålen, #andenes, #andøya, #vesfjorden #polarmuseet, #langøya, #hilmarnøis #hinøya, #lødingen, #bognes