• Christian B.

Carnets du Danemark ~ Des pierres et l'histoire

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


Mardi 24 août. Au X° siècle, Gorm l'Ancien, l'un des plus fameux monarques vikings a choisi Jelling, près de la ville de Vejle, un site anodin, pour en faire sa résidence royale et, aujourd'hui, lovée dans un ravissant paysage lacustre, la petite ville de moins de 4.000 habitants fait l'objet d'un véritable culte national.

Chefs-d'œuvre de l'art viking, les deux pierres gravées en langue germanique ancienne ( un alphabet runique ) et classées sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO, figurent parmi les plus intéressantes de Scandinavie. La plus petite érigée par Gorm l'Ancien dans la première moitié du X° siècle, indique que « le roi Gorm a élevé cette pierre à la mémoire de son épouse Thyra, la parure du Danemark ». On notera que sur cette pierre figure la première mention connue du Danemark°


La grande pierre indique que le roi Harald Blåtand ( Harald à la Dent Bleue ou, en anglais, Harald Bluetooth ) fit élever cette pierre en l'honneur de son père Gorm et de sa mère, ce même Harald fit la conquête de tout le Danemark et de la Norvège et convertit les Danois à la religion catholique.


On comprend que la pierre est aujourd'hui considérée comme l'acte de naissance du Danemark !


Bâtie vers 1100, après destruction par des incendies de trois églises antérieures, l'église a révélé au cours d'une restauration en 1970 un important secret : un tombeau sous le chœur avec des ossements et des bijoux.


Sans doute avait-on transféré ici les restes du Roi Gorm pour lui donner une sépulture chrétienne ( en 2000, ces ossements ont été déposés au Musée National de Copenhague ). Sur le sol, une plaque avec cette dédicace : « Roi Gorm. Enterré dans le tertre en 959 et enterré plus tard ici ».


Le petit musée où se trouve également l'office du tourisme, appartient au National Museet de Copenhague depuis le 1er janvier 2007 et reçoit régulièrement des expositions de qualité en provenance de ce dernier.


Dans cet édifice de 350 m² inauguré en 2000 - derrière une façade vitrée, on a une vue d'ensemble sur les tumuli et l'église - le musée présente avec des panneaux explicatifs, photos et reproductions d'objets trouvés dans les chambres funéraires dont les originaux se trouvent au Musée National de Copenhague, un pan de l'histoire du début du Danemark en tant que nation.


Nous avons découvert à cette occasion que Harald a inspiré en 1996 Jim Kardach, un ingénieur travaillant alors chez Intel sur le développement d'un système qui allait permettre aux téléphones cellulaires de communiquer avec des ordinateurs. Le Blue Tooth d’Harald a conquis la planète…


→ Pour en savoir plus sur l'histoire du site


° Les pierres runiques sont installées maintenant dans deux édifices en verre et les photos sont malheureusement difficiles à prendre.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article suivant

62 vues16 commentaires

Posts récents

Voir tout