• Christian B.

Atlantic Odissey ~ La Géorgie du Sud #5 ~ Cooper Bay

Mis à jour : nov. 12


Mercredi 19 mars (J11) South Georgia – Cooper Bay

Le Prof. Molchanov a appareillé un peu avant minuit pour rallier l’extrême sud de la Géorgie du Sud. Sommeil de loir et réveil à 7 heures par l’habituelle annonce matinale de Morten. Cette nuit, le ciel a été complètement dégagé avec des étoiles, mais ce matin il est en grande partie couvert avec quelques rayons de soleil malgré tout. Il pleut un peu et si la température annoncée était de 5°, il ne faisait pas chaud sur le pont quand j’y suis monté prendre quelques photos de notre arrivée à Cooper Bay.

Cooper Bay, c'est un sanctuaire et la visite des touristes n’y est pas autorisée, mais une fois encore Oceanwilde Expeditions a ses entrées ce qui me confirme que l’organisation est bien à l’origine une association écologique[1]. Superbe spectacle avec un glacier sur la gauche de la baie. Je suis à nouveau du premier zodiac.

L’arrivée à terre est saluée par quelques milliers d'otaries de Kerguelen, quelques Gentoo Penguins, quelques King Pinguins et une bonne douzaine de Southern Elephant Seals (éléphants de mer). Une demi-douzaine de mâles (4 tonnes !) et autant de femelles (900 kg).

Je pars sous une petite pluie bien froide (par moments c’est du grésil qui tombe) avec un groupe sous la conduite de Simon le gallois pour une balade de près de deux heures et demie. Nous remontons une assez courte vallée où se déverse un glacier au bas duquel nous trouvons une station météo automatique.

Retour à la plage pour embarquer sur un zodiac et faire une balade dans la baie. Nous allons vers l’est admirer une rookerie de Macaroni Penguins (Gorfous Macaroni appelés également gorfous dorés), dont un bon millier perchés sur des rochers autour desquels de longues algues laminaires (ou kelp) ondulent. Nous les observons depuis le zodiac à quelques mètres du rivage, puis nous repartons vers l’ouest de Cooper Bay pour y trouver quelques milliers de Gentoo Pingouins qu’on observe de la même façon.

Nous nous souviendrons longtemps de ces impressionnantes failles étroites et extrêmement découpées, formant de véritables falaises acérées et ciselées surplombant une eau bleu-turquoise et de ses habitants, manchots et éléphants de mer.

Le Prof. Molchanov appareille un peu avant 12 heures pour rejoindre Gold Harbour, mais un peu plus tard, le staff d’Oceanwilde annonce qu’un gale warning (coup de vent) nous arrive dessus, avec des vents de force 7 Beaufort d’abord de l’ouest puis virant progressivement sud-ouest et enfin est. Eh oui, comme déjà indiqué, le temps change vraiment très vite en Géorgie du Sud. Il va être impossible de débarquer. Décision est donc prise de quitter cette île où nous avons passé trois jours qui resteront inoubliables pour beaucoup.

Dans l’après-midi, alors que le bateau roule passablement dans une mer bien formée et éclairée par quelques rayons du soleil, topo de Simon sur les albatros avec de très belles photos.

Après le dîner, à 21 heures, il nous est proposé un film d’animation « Happy Fleet » avec la voix de bons acteurs comme Nicole Kidman. Le film met en scène des manchots empereurs et d’autres animaux de l’Antarctique sur un thème humoristique, mais finalement les spectateurs déserteront progressivement soit parce que ils ne sont pas sensibles à l’humour développé, soit que le sommeil ou le mal de mer les gagnent.

[1] En fait, c’est Cooper Isl. qui est interdit aux visiteurs. La Cooper Bay, elle, est une zone de visite restreinte.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Je vous invite à regarder le court montage audiovisuel ( 8,22 minutes ) ci-dessous, en grand écran de préférence.

Écrit en Géorgie du Sud le 19 mars 2008

Article précédent Accueil Article suivant

#georgiedusud, #grytviken, #lionsdemer #cooperbay, #elephantsdemer #manchotsroyaux, #gorfousmacaroni