• Christian B.

Ergisch dans le Haut Valais

Mis à jour : nov. 10


Ergisch, comme Unterems qui lui fait face de l'autre côté de la vallée du Turtmanntal, c'est l'un de ces nombreux petits villages qui s'accrochent de manière incroyable dans les pentes dominant la vallée du Rhône.

Les routes pour s'y rendre sont le plus souvent bien étroites ne permettant le croisement des véhicules que de loin en loin.

Est-ce utile d'ajouter que ces routes se terminent le plus souvent en cul de sac, ces petits villages sont bien tranquilles ?

Bâties autour de leurs églises aux clochers blancs élancés, les maisons sont anciennes, le plus souvent en madriers.

Avec ses chalets en bois brun, vieillis par le soleil et les intempéries au fil des ans, répartis dans des pentes assez abruptes, Ergisch à 1.086 mètres d'altitude est donc l'un de ces villages typiques du Haut Valais, région comprise entre Sierre à la limite de la frontière linguistique et Brig, au-delà c'est la vallée de Conches dont j'ai eu l'occasion de parler.

De manière surprenante, comme quelques autres villages du coin Ergisch possède une église très moderne et pourtant rien ne choque, le modernisme a trouvé ici une occasion de se marier sans choquer aux vieux chalets valaisans.

Ici, le visiteur vient passer quelques jours de vacances ou bien faire quelques randonnées et le coin en regorge : le Gitzipfad, l'Adlerpfad, le Wolfspfad, et d'autres aux noms pittoresques...

Dans les alpages du coin, si joliment fleuris en été, paissent d'aimables vaches de la race d'Hérens connues pour leur tempérament très vif et combatif et si on les a peu vues, du moins on a entendu leurs cloches...

Ah ! Que n'ai-je épousé une valaisanne, je serais venu vivre ici où il fait si bon vivre et où les montagnes sont si hautes...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article précédent Accueil Article suivant

#ergisch, #turtmanntal #hautvalais