• Christian B.

Le mauvais temps arrive sur le Mont Margériaz

Mis à jour : avr. 25


Hier au soir, rentrant un peu tard, en parcourant les rues désertes de ma bonne ville de Challes les Eaux, je regardais le ciel où les étoiles semblaient couler lentement. Il fait froid me suis-je dit, c'est bon signe pour notre balade de demain, la neige si elle est poudreuse sera bonne !

En cet hiver, qui rappelle les temps anciens où la neige était abondante, le risque d'avalanches est maximum en altitude au-dessus de 1.800 mètres, mais en-dessous avec la pluie des derniers jours, c'est une neige cartonnée qui attend le randonneur, ce n'est pas facile de savoir où aller en toute sécurité.

Aussi lorsque mon complice habituel est venu me chercher alors que le jour n'était pas levé, est-ce le Mont Margériaz que nous avons une nouvelle fois retenu pour notre bol d'air sachant qu'il nous serait possible de remonter les pistes de ski avant l'ouverture des remontées mécaniques°.


Mais le beau ciel étoilé d'hier soir a laissé place à une couverture nuageuse pleine de menaces qui se laisse deviner progressivement alors que la nuit laisse place au jour.


Une large éclaircie sur la chaîne de Belledonne, loin vers le sud, nous fait espérer qu'elle nous atteindra et que nous retrouverons quelque peu le soleil.


Il n'en sera rien et dans les hauts après avoir débouché de la forêt c'est un vent glacial et tempétueux qui nous accueille.


Nous avons quitté les pistes de ski et nous sommes rapprochés des falaises salué par un chamois qui a détalé hélas avant que je ne sorte l'appareil photo pour lui tirer le portrait.

Parvenus sous la crête sommitale à 1.800 m d'altitude, la violence du vent nous a incités à faire vite pour enlever les peaux de phoque, mettre le casque et entamer la descente où nous avons été rattrapés par la neige qui s'est mise à tomber en abondance...


Ce fut bref et ... aéré mais même dans ces conditions alors que certains estimeront que nous sommes un peu ... fou, nous étions heureux d'être en montagne !


Date 10/01/2018 Distance 5,2 km, temps 1 H 40 (arrêts inclus), difficulté : SM, S1 D+ & D- 373 m. Carte IGN 3432 OT MASSIF DES BAUGES


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#margeriaz, #bauges, #chambery, #skiderando