• Christian B.

Le Grand Rocher

Mis à jour : janv 5


Le temps était annoncé beau sur toutes les Alpes du Nord pour ce jeudi 8 mars quoi que dame Météo ait annoncé quelques nuages ici ou là accrochant les sommets.

Quant au BRA (Bulletin de Risques d'Avalanches), s'il affichait un risque 2 donc modéré, il mentionnait une neige plus agréable à skier dans la chaîne de Belledonne qu'en Vanoise si bien qu'une balade de ce côté a paru un choix judicieux.

Nous nous retrouvons donc au parking du foyer de ski de fond du col du Barioz (1.435 m) dans la froidure du petit matin, froidure qui va persister durant une partie de notre balade, le parcours se déroulant en versant nord donc à l'ombre, et sans que nous ne rencontrions âme qui vive.

L'itinéraire s'insinue dans une forêt de sapins en empruntant pendant un temps une piste de ski de fond mais très vite randonneurs et raquetteurs sont invités à la quitter.

Alors que de l'autre coté de la vallée de l'Isère, la vue sur le massif de la Chartreuse ensoleillée est superbe, c'est un enchantement que de cheminer entre les sapins surtout lorsque le soleil daigne se montrer.

Plus haut et alors qu'on approche de la longue crête que constitue ce Grand Rocher, les sapins s'espacent laissant découvrir de vastes clairières dans de jolies pentes.

Les sapins laissent la place et nous atteignons la longue crête du Grand Rocher que nous suivons avant qu'elle ne se redresse en une dernière bosse qui constitue son sommet (1.926 m).

À peine deux heures de marche plus tard nous parvenons au sommet d'où la vue sur 360° est magnifique avec d'un côté les hauts sommets de la chaîne de Belledonne dont le point le plus élevé au Grand Pic de Belledonne frôle les 3.000 mètres.

De l'autre côté, la vallée du Grésivaudan en contrebas dominée par les sommets de la Chartreuse dont le point le plus haut est Chamechaude (2.082 m).

Nous resterions bien là longtemps tant ce moment loin de tout est sublime mais il faut quand même envisager de redescendre !

Aussi les peaux de phoque ôtées, un doigt de génépi avalé pour fêter la journée, la descente est engagée et ce sera un délice, du moins dans les hauts où nous enchaînons les godilles dans une neige poudreuse reposant sur un fond dur.

On aimerait que la descente dure, dure pour ne jamais finir, nous vivons un rêve mais plus bas on reprend contact avec la réalité et les grands champs de neige légère laissent la place à la piste forestière empruntée à la montée où nous croisons quelques randonneurs.

Que la Montagne est belle !

Date 08/03/2018 Distance 7,5 km, temps 1 H 50 (arrêts en plus), difficulté : SM, S2 D+ & D- 513 m. Carte IGN 3433 OT Allevard Belledonne nord

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Les photos peuvent être regardées en grand format : clic sur la photo, puis nouveau clic sur la petite image.

Article Précédent Accueil Article suivant

#grandrocher, #belledonne, #coldubarioz