• Christian B.

Ferrara, le circuit « Ajout de la Renaissance »

Dernière mise à jour : juin 9


Ce dimanche matin, par des rues désertes, nous traversons le centre historique de Ferrare pour suivre le circuit vert lequel a pour nom « L'Addizione rinascimentale° ».

Le premier palais rencontré sur notre parcours est le Palazzo dei Diamanti dont la façade en pointes de diamant nécessita plus de 8.500 blocs de pierre ; pour obtenir un effet de luminosité particulière, l'architecte dans la partie inférieure imagina de tourner la pointe des diamants vers le bas ; au milieu, elles sont normalement centrées et dans la partie supérieure, elles sont orientées vers le haut !

Le palazzo abrite la pinacothèque qui ouvre à 9 heures mais, arrivés plus tôt, il nous a fallu un peu attendre.

La pinacothèque présente dans une dizaine de salles essentiellement des œuvres de peintres de l’école de Ferrare et, au gré du parcours, nous avons pu admirer de superbes fresques, des peintures sur bois ou sur toile merveilleuses telles le tryptique La Vierge à l'Enfant avec Sainte Catherine et Saint Pierre Martyr par un maître dont le nom ne nous est pas parvenu ou la toile Noli mi tangere de Benvenuto Tisi, dit « Il Garofalo ».

Et encore une exceptionnelle série des apôtres par le Maestro dei Dodici Apostoli ( un nom qu'on donne également à ce peintre ), une splendide Vierge de Biaggio d'Antonio et un admirable retable de Garofalo.

Tout cela est bien vivant dans cet ensemble de peintures d’inspirations religieuses, plutôt sévères ou dramatiques.

Nous avons poursuivi notre circuit sur le Corso Ercole d'Este, lequel devient rapidement champêtre passant devant le vaste Parco Vassari pour aboutir à la Porta degli Angeli implantée dans les murailles de la ville ; au-delà, c'est la campagne !

De retour vers le centre historique, notre circuit nous faisait passer devant le Tempio di San Cristoforo alla Certosa, un monastère chartreux dont la construction en 1452 est due à Borso d'Este, mais nous ne ferons que passer devant car, là aussi, les tremblements de terre ont affaibli l'édifice qui est donc fermé parce qu'en travaux.

Plus loin, nous avons marqué un arrêt souriant sur la piazza Ludivico Artiosto où se déroulait plusieurs petits matchs de foot avec de très jeunes enfants : la culture « footesque » italienne est bien vivante, la relève est assurée…

Ferrare, une cité pour laquelle on pourrait écrire des pages tant il y a des choses qu'il nous reste à découvrir, mais il nous faut aller plus loin ...

° L'Addizione rinascimentale = littéralement l'Addition de la Renaissance

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

98 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout