• Christian B.

Le Col d'Orgeval

Mis à jour : avr. 21


Au cœur du massif des Bauges et dominé par les hauts sommets, le vallon de Bellevaux qu'on aborde depuis École-en-Bauges (73) se prête bien à une randonnée de difficulté moyenne dans un superbe cadre.


De manière surprenante, je n'étais jamais allé au fond du vallon, aussi est-ce avec plaisir que j'ai accepté la proposition d'Edilio, mon vieux compagnon de montagne, d'aller au col d'Orgeval (1.745 m), sur la crête séparant le vallon de celui de Saint-Ruph, lequel est accessible depuis Seythenex (74).

Nous quittons le parking peu après 7 heures alors qu'il fait à peine jour au fond de la gorge - pour un peu nous démarrions à la frontale - sur la piste qui mène à l'alpage.

Peu après, nous remontons le (très) raide sentier caillouteux du Gros Fayard (lequel tient son nom de la présence d'un gros arbre sur le chemin), il grimpe au sein d'une belle forêt de hêtres et de sapins.


La piste d'alpage est retrouvée après une grande heure de marche et peu après, nous pénétrons dans l'alpage alors que le soleil arrive.

La vue dans notre dos au cours de la montée sur les « rails » du Pécloz, le Mont d'Armenaz, le Grand Roc est superbe, les montagnes étant rougies par le soleil du matin.

Face à nous, le Mont de la Coche, Tré le Molard, l'Arcalod d'un côté, les pointes de Chaurionde et de la Sambuy de l'autre, nous offrent aussi une vue splendide.


La montée se poursuit tranquillement, la piste étant plus aimable ; les troupeaux de vaches sont encore à l'alpage autour des chalets d'Orgeval (1.603 m), elles ne tarderont pas à redescendre.


Nous repartons pour la dernière étape, la montée se fait plus rude avant que nous n'atteignions le col d'Orgeval où nous nous installons sous un chaud soleil un peu au-dessus du col pour profiter du paysage si généreusement offert.


Et puis, il faut revenir vers la plaine, la descente s'effectue tranquillement alors que nous croisons de nombreux promeneurs partis bien tard.

La descente dans la forêt sera appréciée en raison de sa fraîcheur et des couleurs de début d'automne dont elle s'est parée.

C'est une bien jolie randonnée que nous avons fait là.


Date 11/09/2018 Distance 10 km, temps 3 H 38 (hors arrêts), D+ & D- 746 m, difficulté T1. Carte IGN 3432 OT Massif des Bauges

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format.

Article Précédent Accueil Article suivant

#orgeval, #bellevaux, #bauges, #ecole, #bauges