• Christian B.

Arica ~ Au marché El Agro

Mis à jour : nov. 9


La ville d'Arica, malgré ses 196.000 habitants n'a pas de supermarché (ils ne se doutent pas de la chance qu'ils ont !).

On trouve certes ici ou là quelques minimarkets ou boutiques de produits alimentaires et autres, mais c'est dans l'immense et folklorique marché EL AGRO au sud de l'agglomération que les habitants viennent s'approvisionner et pour le touriste de passage la visite est incontournable.

En 1982, une petite association d'agriculteurs s'est créée pour vendre librement leurs produits agricoles, en abaissant le coût pour le consommateur.

Aujourd'hui, l'association des petits et moyens exploitants agricoles de la région d’Arica et de Parinacota compte près de 700 points de ventes répartis sur 20.000 mètres carrés.

Le marché comprend environ 600 étals de légumes et de fruits parmi lesquels on trouve également des épiceries, des boucheries, et des magasins de fleurs, quelques restaurants et même une pharmacie.

Chaque jour de l'année, la variété des produits et leurs prix avantageux attirent les clients et les touristes.

Les mangues, les goyaves, les tumbos et les maracuyas parmi les fruits tropicaux exquis avec les célèbres olives de la vallée d'Azapa, sont présents dans ce marché, ainsi que des herbes et des espèces typiques de la région, u ensemble où se mèlent couleurs, odeurs et saveurs.

Ah ! Il faut voir ces montagnes de légumes, de fruits ou de produits de toutes sortes qui s'entassent, c'est impressionnant.

Eduardo, le sympathique patron de Suma Pacha Adventures, sous-traitant de mon tour-operator hexagonal, m'y a déposé en début de matinée et j'ai déambulé là durant deux heures, échangeant avec les uns quelques mots, prenant les autres en photos et rares ont été ceux qui ont refusé le cliché. Il m'a même fallu sacrifier à quelques selfies en compagnies de quelques-uns...

Pour revenir en centre-ville, j'ai utilisé un colectivo. C'est une belle chose que ces colectivos, des taxis collectifs qui circulent sur une ligne tel un autobus, on s'y entasse à quatre ou cinq et le prix est dérisoire ...


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#elagro, #mercado, #arica, #chili