• Christian B.

La Retordica ~ Avant la Course

Mis à jour : avr. 18


Sous l’égide de la Fédération Française de Pulka et de Traîneau à Chiens, des courses se déroulent tout au long de l’hiver, où seuls les attelages de races nordiques (Siberian Huskies, Malamutes d'Alaska, Samoyèdes ou Eskimos du Groenland) sont admis à courir°.


Au col de Cuvéry (1.178 m), sur le plateau du Retord, entre le Rhône et le Bugey, s'est déroulée les 23 et 24 février la Retordica, une course internationale (comptant pour le championnat Siberian Husky France), qui attire chaque année depuis 35 ans de plus en plus de spectateurs alors que les participants à la manifestation sont toujours plus nombreux - une centaine d'attelages cette année - venant souvent de fort loin.


Avec deux à quatre chiens, ils avaient à parcourir 7 kilomètres, ceux avec des pulkas, en ski-joëring ou encore avec cinq à six chiens, en faisaient 12, et avec sept chiens ou davantage, c'était 16 kilomètres, les départs se faisant toutes les une ou deux minutes.


J'ai passé là deux jours sous le soleil à saisir dans mon objectif ces superbes chiens impatients d'avaler des kilomètres de pistes tracées au milieu des combes sauvages et des prés et bois du nord du plateau de Retord.


La première course ayant lieu le samedi en début d'après-midi, ma matinée s'est passée entre mushers et chiens au bivouac, puis l'après-midi, avec Martine et sa famille trouvée ici, nous sommes partis en raquettes à neige à travers forêt et combes vers la ferme de Merlogne (1.140 m) pour voir passer les attelages en course.



Comme pour la Grande Odyssée Savoie-Blanc et bien d'autres courses, les chiens impatients de partir jappent, sautent en l'air, et il ne faut pas moins de deux ou trois aides pour les retenir.



Et lorsque le starter a donné le feu vert au musher, ils s'élancent dans un galop effréné ...


Et puis le lendemain, c'est autour de la ligne de départ puis celle d'arrivée que j'ai passé ma matinée, toujours sous un généreux soleil !


Je suis revenu de cette Retordica riche de 1.350 clichés et 21 vidéos et il n'est évidemment pas possible de tout montrer ici !

Trois billets vont donc relater l’événement, ce premier étant consacré au bivouac.


° Une autre fédération (la Fédération Française des Sports de Traîneau) fait courir toutes les races de chiens dont des chiens à poils ras et il m'a été dit que ces chiens s'ils courent plus vite que ceux de races nordiques, ne vivent pas longtemps abîmés par les courses.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Je vous invite à regarder le montage audiovisuel ( 4,58 minutes ) ci-dessous.


Article Précédent Accueil Article suivant

#retordica, #siberianhuskies, #malamutedalaska #samoyède, #eskimodugroenland #skijoering, #attelage