• Christian B.

Sur les chemins du Baroque ~ En Tarentaise l'église Saint Bon à Courchevel-Saint Bon

Mis à jour : sept. 28


À une brassée de flèches de l'étourdissement des enseignes de luxe de la station de Courchevel, les villages de La Perrière et Bozel offrent une plongée hors du temps, une montagne authentique, aux maisons à flanc de pente, toutes vêtues de bois anciens, ramassées au plus près de son église et de ses chapelles ancestrales.


Construite au XVII° siècle (gros œuvre terminé en 1673) à l’emplacement de l’ancienne église romane du XIV° siècle, l'église Saint Bon a bien sa place sir les Chemins du Baroque.


Inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1972, elle accueille quatre retables dont l’un est classé.


Avec leurs bonnes joues de bébés bien nourris, leurs boucles brunes ou blondes et leurs cuisses grassouillettes, ils volètent de retable en retable ornementant à profusion les églises de Tarentaise et de Maurienne, jusque dans le moindre petit village de montagne.


Ces angelots généralement sculptés dans le pin cembro qui abonde dans ces vallées savoyardes, marquent des retables baroques époustouflants au chœur d'églises ou de chapelles qui parfois pourtant ne payent pas de mine.


Car derrière des murs d'une grande simplicité s'expose une luxuriance d'ornementation qui ne cesse de fuir la ligne droite, ce ne sont que colonnes torses, rinceaux, enroulements, enlacements de pampres de vigne, arabesques, spirales, draperies, volutes de nuées. Et de l'or, partout.


Ils concrétisent, en pleine Contre-Réforme, le retour en force de l'orthodoxie catholique triomphante.

Ils sont partout : à Courchevel-Saint-Bon, ils s'accrochent aux retables tandis qu'à Bozel, ils vont souvent par deux.

→ Les Chemins du baroque® rassemblent 80 édifices en accès libre ou guidé.

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant

#eglisesaintbon, #baroque, #courchevelsaintbon, #troisvallees, #tarentaise, #savoie,

63 vues11 commentaires