• Christian B.

Un tour dans la montagne de Parves

Dernière mise à jour : 30 avr.

Pour une fois, ce n’est pas vers les sommets savoyards que j’ai choisi d’emmener ma complice mais dans le Bugey, sur la montagne de Parves, l’un des derniers chainons du Jura pris entre les bras du vieux Rhône qu’elle domine dans le défilé de Pierre-Chatel et celui du Rhône canalisé dans la plaine de Belley.

Ici, nous sommes dans le département de l’Ain et le paysage ne prête pas à confusion avec les montagnes de Savoie !


Notre véhicule est laissé sur un petit parking derrière l’église de Virignin et nous cheminons à travers le village à l’ombre de la montagne qui le domine durant une dizaine de minutes avant d’attaquer la montée.


Le sentier suivi n’est pas anodin et il est fortement en pente, car il faut reprendre sur une courte distance environ 160 mètres de dénivelé en contournant la falaise qui domine la plaine.


Humide par endroits, étroit à d’autres, il se laisse apprivoiser et une quarantaine de minutes plus tard nous cheminons tranquillement sur le plateau.


Le parcours nous fait surplomber le Fort-Les-Bancs, une imposante forteresse érigée entre 1840 et 1849 pour protéger la Savoie des intrusions françaises mais il n’eut jamais à combattre, la Savoie ayant été rattachée à la France dès 1860. Il fut déclassé en 1889 et servit par la suite de cantonnement et de place d’instruction. La forteresse est privée et ne se visite pas ( hormis durant la journée du patrimoine ) et pas question d’aller la survoler, la réglementation aérienne l’interdit et je me contenterai de photos prises d’en-haut, de loin et en biais.


Le sentier descend ensuite en pente douce vers l’est et nous retrouvons une piste empierrée venant du petit village de Nant et qui ramène à notre point de départ.


Elle fait passer au pied du monastère-forteresse de Pierre-Chatel, un véritable nid d’aigle dominant le Rhône et érigé en contrebas du Fort-Les-Bancs.

À l'origine, château appartenant à Amédée VI de Savoie qui le légua aux Chartreux en 1383, elle fut abandonnée par les moines en 1791. Il est aujourd’hui occupé par une association dont l'objet est ainsi défini comme on peut le lire sur son site Internet : L'étude et la transmission des cultures et sagesses du monde pour un développement de la sagesse dans notre société moderne occidentale.

Tout un programme …



Date 26/03/2022, départ 8 h 45 retour 11 h 50, temps 3 h 05 ( arrêts inclus ), distance 7,2 km, difficulté T2, D+ / D- 331 m, carte IGN 1/25.000 3232 OT Belley – St-Genix-sur-Guiers – Sud Bugey

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] et aussi là [ clic ]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format



Article précédent Accueil Article suivant

118 vues18 commentaires

Posts récents

Voir tout