• Christian B.

Une combe sauvage dans le Beaufortain

Mis à jour : avr. 19


Comme j'ai pu l'écrire à plusieurs reprises le Beaufortain surement le coin de Savoie que je préfère et j'ai toujours plaisir à y revenir été comme hiver.


Il y a quelques semaines, j'étais allé aux chalets du Clou en suivant un joli parcours au départ des Choseaux, petit hameau perché dans les pentes dominant Beaufort-sur-Doron, et j'avais en tête d'y revenir en passant cette fois par le chalet de la Grande Combe, isolé dans les hauts du Nant Travaillard, un itinéraire très sauvage et de ce fait peu fréquenté aussi l'avais-je proposé à Joëlle, l'une de mes fidèles complices.


Nous laissons notre véhicule au départ de la route forestière du bois de Marcot ( 1.221 m ).


Selon les z'infos de MétéoFrance corroborées par quelques amis, la limite de la neige est remontée bien haut après les belles journées ensoleillées des jours précédents, aussi laissons-nous les raquettes dans le coffre pour ... revenir peu après les prendre, la neige étant abondante dès que la piste forestière, 400 mètres plus loin, se faufile dans la forêt du versant nord de la montagne.


Il fait plutôt frisquet dans ce versant pourtant il n'a pas gelé dans la nuit, la neige ne tient pas sous les pas malgré les raquettes et il nous faudra faire une trace épuisante durant plusieurs heures.



Cette piste où les traces laissées par la faune sauvage sont abondantes, surplombe la vallée du Doron de Beaufort, passe près d’un abri forestier, traverse le Nant Travaillard et remonte jusqu’au chalet de la Grande Combe ( 1.679 m ), superbement situé au pied d'un petit alpage sous le sommet de la Roche Plane ( 2.166 m ).



Face au Mont-Blanc, nous ferons la pause au soleil devant le chalet avant d'entreprendre la traversée vers le Clou ; l’itinéraire se faufile dans la forêt où le sentier d'été n'apparaît plus, imposant de se référer fréquemment au GPS pour suivre plus ou moins la courbe de niveau qui traverse un ruisseau et s’en va vers l’est.


Nous sortons de la forêt à deux pas du Clou ( 1.696 m ), midi ayant sonné au clocher de Beaufort une vingtaine de minutes plus tôt.


C'est l'occasion d'une nouvelle pause pour admirer le panorama offert par les montagnes du Beaufortain avec le Mont-Blanc en toile de fond.


Ensuite, c'est le retour en dévalant la pente du versant du soleil, le plus souvent en hors traces, jusqu'à la piste du Plan Chuet où nous quittons enfin les raquettes pour emprunter la petite route qui va d'Arêches-Beaufort aux Choseaux et regagner notre point de départ.


Une superbe balade dans la solitude...


Date 01/04/2021, départ 8 H 15, retour 14 H 20, temps 3 h 25 ( plus arrêts ), distance 9,2 km, difficulté T2, D+ / D- 533 m,

Carte IGN 1/25.000 3532 OT Massif du Beaufortain

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [ clic ]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Je vous invite à regarder le montage audiovisuel (5,38 minutes) ci-dessous.


Article précédent Accueil Article suivant


89 vues15 commentaires

Posts récents

Voir tout