• Christian B.

Voie Régordane J02 De Bizac à Landos

Mis à jour : avr. 19


Nous quittons notre sympathique hôtel à 8 H 30 et après 1,5 kilomètre nous rejoignons le GR abandonné hier au soir peu avant d'arriver à Bizac.

Nous cheminons au cœur des paysages du Velay (aussi appelé le Devès), immenses que seuls rompent de vastes mamelons, restes des plus vieilles montagnes d'Europe.

Le vert des prairies le dispute au chaume de quelques champs de blé non encore moissonnés (on chemine à 1.000 mètres d'altitude tout au long de cette étape).


Les fleurs abondent encore en cette fin d'août.


Notre chemin est bordé de chardons ou d'épilobes ajoutant encore au plaisir de cheminer tranquillement sous le soleil.

Par moments, le GR longe des blocs de granit aux formes bizarres et, ici ou là, au bord du chemin sont érigés de petits calvaires de granit ou de basalte.


Ici, de rares villages aux maisons bâties en pierres volcaniques s'insèrent au milieu des pâturages entrecoupés de bois. Ils semblent figés dans le temps...


L'arrivée à Landos - un gros bourg de 900 habitants - se fait par un très vieux pont restauré et notre hébergement du jour se fera au gîte municipal Les Fonds.


Date 17/08/2011, départ 8 H 30 arrivée 12 H 45, distance 15,8 km, difficulté T1, D+ 257 m, D- 132 m, balisage jaune/rouge du GR700.

Topoguide FFRP N° 7000 Le chemin de Régordane

Carte IGN 1/25.000 2736 E Solignac-sur-Loire Cayres

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

Article Précédent Accueil Article suivant


#landos, #regordane, #bizac, #pontdelacastier