• Christian B.

Coup de vent dans le Golfe de Gascogne

Mis à jour : avr. 20


¡Hola de A Coruña!

Décidément l'anticyclone des Açores est bien paresseux cette année, il est aux abonnés absents en France comme en mer.

Partis de Brest dimanche matin sous un ciel pluvieux, nous avons traversé le Golfe de Biscaye ( le Golfe de Gascogne pour les terriens ) sous un ciel gris et dans la brume par Force 4 et au près, « le près c'est deux fois la route, trois fois le temps, quatre fois la peine », d'abord cap au sud puis à l'ouest, le vent donnant du sud-ouest.


Et puis hier, après une matinée avec soleil perçant entre les nuages, ce fut un grand ciel bleu mais avec un vent montant à Force 6 et des rafales à 7 du sud-ouest donc de face, levant une mer assez dure, situation conforme au Bulletin Météo marine diffusé chaque soir sur France Inter à 20 heures.

Et comme la situation semblait devoir durer, nous nous sommes déroutés vers La Corogne où nous nous sommes arrivés après une navigation sous trinquette et grand voile à deux ris.


Nous y trouvons une marina plutôt vide ( la crise ? ) avec quelques bateaux français dont l'un de La Rochelle dont le skipper nous a dit n'avoir jamais mis autant de temps pour venir en Espagne et des anglais dont un cotre avec un mât en bois ... cassé !

Comme quoi le Golfe a, cette fois, été plus dur pour certains que pour d'autres..

Mais je dois dire qu'à la barre et surtout lors de mes deux quarts de nuit, sous la lune, c'était beau et fort, voire même, un peu féerique !

Après les formalités au bureau de la marina, petit tour en centre ville de La Corogne. Sur la Calle Real, bien du monde, les espagnols aimant les « paseos » en soirée.

Au retour, nous découvrons une « Fiesta de San Juan » organisée par les autorités municipales avec le concours de l'armée espagnole : musique militaire, piquets de soldats en arme, deux chœurs et un groupe folklorique exécutant des bailas galiciennes fort jolies, mais aussi des scènes un peu culcul comme semblent les aimer les espagnols comme lorsque des jeunes filles costumées ont fait le tour de la place pour aller déposer, une à une, des roses sur la bandera, le drapeau espagnol, ou encore plus tard, au pied d'un beau calvaire galicien.


Et pour finir discours de l'alcade suivi d'un Ave Maria superbement chanté par une cantatrice de couleur !

Et tout ça sous le regard du général commandant la place, ridiculement perché sur une estrade recouverte de tapis rouge, alors qu'une escouade d'officiers de toutes armes, dont de charmantes enseignes de vaisseaux en tailleur uniforme blanc, au pied de l'estrade, est restée au garde à vous pendant toute la cérémonie !

Ce soir dîner en ville et demain, les fichiers Grib, indiquant les vents météo pour les prochains jours que nous avons consultés sur Internet, étant favorables en force et surtout en direction, nous devrions partir vers l'Ouest et les Açores. Beau cadeau d'anniversaire pour moi en ce 29 Juin !

¡Hasta luego!

Carte avec le parcours Brest → La Corogne - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#atlantique, #golfedegascogne, #lacorogne, #brest

32 vues