• Christian B.

Sur la Deutsche Alpenstraße ~ Le Château de Linderhof

Mis à jour : nov. 3


Maximilien II de Bavière acquit au début des années 1850 le domaine de Linderhof situé dans une vallée alpestre isolée pour en faire un domaine de chasse.

Le cadre très sauvage a séduit son successeur, l'excentrique Louis II. En 1874, il entreprit de remanier en style néoroccoco la Königshäuschen (la « maisonnette royale ») qui s'y trouvait pour en faire le Schloss Linderhof.

Ce précieux petit palais n'est que luxe et brillance où foisonnent l'or et les miroirs, les lustres en cristal, les lapis-lazulis, les malachites et les porcelaines.

Le luxe est omniprésent dans l'aménagement des pièces les plus remarquables où on trouve des tissus des Gobelins ou des lustres en cristal d Bohème.

À notre passage nous avons regretté de ne pouvoir visiter les pièces de la demeure nous contentant du seul parc et quel parc avec ses vallons, ses bassins, ses cascades et ses jardins en terrasses à l'image des villas italiennes !

Depuis la rotonde du temple de Vénus, au-dessus du grand bassin, la perspective sur la demeure est remarquable surtout au moment où les multiples jets d'eau sont actionnés.

Les parterres des jardins étonnent dans ce paysage alpestre par leur choix de « jardin à la française ».

Sur le versant opposé, le Maurischer Kiosk (pavillon mauresque) servait à Louis II lorsqu'il lui prenait l'envie de jouer au souverain oriental !

Une grotte artificielle dite « Grotte de Vénus » a été aménagée pour créer une ambiance wagnérienne qu'on retrouve dans l'opéra Tannhauser.

Un lac sur lequel est sensé naviguer un esquif doré en forme de conque matérialise le goût du souverain pour les mises en scène théâtrales, d'autant que l'électricité, révolutionnaire lors de son installation, apporte des jeux de lumière électrique un peu féérique.


Pauvre Ludwig II ! Recherchant de plus en plus la solitude, il se fit construire trois châteaux d'un style de plus en plus exubérant (Neuschwanstein, Linderhof et Herrenchiemsee), mais souffrant de troubles mentaux, il a été déposé en 1886 et conduit au château de Berg sur les bords du lac Starnberg. On l'y retrouva noyé trois jours après !


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#linderhof, #baviere, #deutschealpenstrasse #louisIIdebaviere