• Christian B.

Escale à Maniitsoq

Mis à jour : avr. 21


Depuis plusieurs jours nos fichiers météo nous annoncent 32 nœuds de vent du nord - autrement dit un petit coup de vent - pour la nuit de jeudi aussi une escale à l'abri a-t-elle été retenue à Maniitsoq, une petite ville de 3.000 habitants, à 100 milles nautiques plus au sud de Sisimiut.

Nous avons relevé l'ancre avant-hier soir peu avant 23 heures. Lorsque j'ai pris mon quart à minuit le ciel était éclairé vers le nord - le soleil de minuit devant être peu en dessous de l'horizon - mais il était nettement plus sombre vers le sud laissant apparaître une voûte merveilleusement étoilée drapée de splendides aurores boréales.

Hier matin, sous le soleil, notre voilier glissait à 7/8 nœuds avec des surfs de plus de 10 nœuds, poussé par un vent du nord soutenu, sous yankee roulé au tiers et tangonné dans une mer bien formée avec des creux de 2,50 à 3 mètres.

La côte que nous avons longée à bonne distance était splendide avec des montagnes élancées comme dans les îles Lofoten avec les glaciers en plus.

L'approche de Maniitsoq sous le soleil a été superbe et peu après 15 heures, nous étions amarrés à l'un des quais du petit port, amarres de tempête à poste.

En raison du coup de torchon, de nombreux bateaux de pèche étaient rentrés au port ainsi qu'un voilier anglais, le premier croisé depuis notre rencontre de Fram Haven avec nos amis du Why.

Bien sûr nous avons débarqué à la découverte de cette petite ville créée à la fin des années 1700 et connue pour ses hautes montagnes, sa station de ski d'été et pour la réintroduction en 1980 de bœufs musqués (on en compterait plus de 2.000 aujourd'hui).

En raison de la rareté des zones planes en bordure de mer, la plupart des maisons s'accrochent au rocher. Quelques demeures coloniales historiques témoignent du passé. Le port est une escale de l'express côtier deux fois par semaines dans chaque sens. L'activité économique est centrée sur la pêche avec une flotte de chalutiers et bien sûr des usines de transformation.

Sympathique accueil avec des sourires et petits saluts des diverses personnes croisées...

Cette nuit, nous avons eu de la visite et l'I-Pad du bord où était, entre autres, installé MaxSea un logiciel de navigation et laissé dans le cockpit a suscité l'intérêt !

Début de matinée sous un ciel partagé entre dégradé de gris et soleil voilé alors que la température montait à 17° et que nous prenions la direction du musée.

Il était fermé mais la petite dame qui y travaillait nous a invités à entrer pour le découvrir...

Carte avec le parcours de Sisimiut à Maniitsoq - détails techniques - fichier GPS [clic]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#maniitsoq, #groenland, #sisimiut, #merdebaffin, #southernstar