• Christian B.

Svalbard #4 Le Kongsfjord et Ny-London

Mis à jour : 31 déc 2019


Le Kongsfjord, en français la « Baie du Roi » (autrefois Baie des Baleines), se trouve par 79°N sur la côte ouest du Spitzberg. Il s'enfonce jusqu'à 24 kilomètres à l'intérieur des terres et sa largeur varie de 4 à 10 kilomètres.

Pendant des siècles le Kongsfjord a été l'une des régions du Svalbard les plus visitées, les plus exploitées et les mieux étudiées. Les raisons en sont les bonnes conditions de glace qui règnent le long de ces côtes subissant l'influence du Gulfstream et la présence de gisements de charbon qui ont conduit à la naissance de Ny-Ålesund, comme cité minière d'abord, puis indirectement comme implantation de communautés scientifiques. En plus des chercheurs, le Kongsfjord et l'agglomération de Ny-Ålesund attirent bon nombre de bateaux de croisières.

On y trouve plusieurs zones protégées : la réserve ornithologique comprend le lac Solvatnet à proximité de Ny-Ålesund et les îles du Kongsfjord (Prins Heinrichøya, Dietrichøya, Mietheøya ainsi que le groupe d'îles Lovénøyane). Les réglementations habituelles en interdisent l'approche à moins de 300 mètres du 15 mai au 15 août. Ossians Sarsfjellet près du Kongsbreen à l'est des Lovénøyane, est une réserve naturelle (avifaune, flore).

Ny-London, est installé sur l’île Blomstrandvøya, au nord du Kongsfjord et le débarquement se fait habituellement dans la petite baie de Peirsonhamna. Juste derrière la plage se trouvent deux baraques, toute une série de fondations ainsi que divers autres vestiges historiques, parmi lesquels une voie ferrée avec des chaudières à vapeur.

C'est ici que la NEC (Northern Exploration Company), société anglaise fondée par Ernest Mansfield, a investi, entre 1910 et 1920, d'énormes sommes d'argent dans l'exploitation du marbre, lequel devait se révéler plus tard sans aucune valeur car rendu trop fragile par le permafrost.

Cette tentative d'exploitation minière fut l'une des plus importantes au Spitzberg et 60 personnes travaillèrent ici en été dans cette petite implantation. Plus tard, plusieurs baraques seront déplacées de l’autre côté du fjord à Ny-Ålesund. Les deux qui restent sont entretenues et utilisées par des habitants de Ny-Ålesund pour leurs recherches ou leurs loisirs. Ce site culturel est protégé et les visiteurs ne doivent rien emmener et ne rien déplacer.

Accueillis par un labbe nichant dans le coin, nous avons débarqué partant à la découverte des vestiges de la carrière marbre. Il y a eu beaucoup de travail ici … pour rien !

Un renne est venu nous saluer ou plutôt notre présence l’a fait fuir. Les rennes sont présents au Svalbard depuis des millénaires, c’est la plus petite espèce de renne avec le caribou de Peary que l’on rencontre dans l’archipel nord canadien à des latitudes équivalentes.

Puis nous sommes partis randonner à l’intérieur vers le sommet du Bratlikollen (369 m) au milieu d’un parterre de petites fleurs, traversant ces curieux anneaux que l’on croirait réalisés de main d’homme, les sols polygonaux.

Du sommet du Bratlikollen, la vue sur le Kongsfjord est superbe ! Les montagnes sont imposantes notamment les « Tre Kroner » (les Trois Couronnes pour les trois pays scandinaves le Dana 1.175 m, le Nora 1.226 m et le Svea 1.226 m) mais ce sont les glaciers qui attirent toute l'attention.

Quatre grands glaciers descendent dans le fjord : au sud, le Kongsvegen et le Kronebreen qui présentent un front glaciaire commun ; le Kongsbreen, entre Colletthøgda et Ossian Sarsfjellet ; au nord le Conwaybreen. Durant les dernières décennies tous ces glaciers ont beaucoup perdu en masse et en extension, une tendance qui s'est accentuée encore récemment.

De l'autre côté du fjord, Ny-Ålesund, où semble régner une certaine activité, s'aperçoit aisément. Au sud-ouest, la péninsule de Brøgger s'avance tel un pouce avec ses sommets entre 700 et 900 mètres ; au bout, le cap Kvadehuken baptisé « cap difficile » par les baleiniers hollandais en 1692, car sauvage et rocailleux, abrite une plaine connue dans le monde entier pour ses sols structuraux en forme de polygones.

Retour au bateau pour un petit tour au fond du Kongsfjord avant de rejoindre Ny-Ålesund.


Article précédent Accueil Article Suivant

#svalbard, #spitzberg, #nylondon, #nyålesund #kongsfjord, #renne, #southernstar, #solvatnet #lovenøya,