• Christian B.

Monreale

Mis à jour : avr. 22


La Cattedrale Santa Maria Nuova de Monreale et son cloître valent, à eux seuls, un voyage en Sicile ! Les 8 kilomètres qui séparent Palerme de ce superbe belvédère empruntent une route fleurie et bordée de fontaines, une route qui s'élève en lacets serrés d'où on découvre Palerme et la grande plaine de la Conca d'Oro avec ses vergers d'orangers et de citronniers mais aussi les vilains cubes des immeubles pouilleux pour la plupart de la capitale de la Sicile.

Derrière le parking, un escalier mène au village et à la cathédrale, escalier que j'ai emprunté le lendemain matin pour une visite de deux heures de bonheur, juste à l’ouverture avant que le flot des touristes et des scolaires ne perturbent le plaisir.

Derrière le parking, un escalier mène au village et à la cathédrale, escalier que j'ai emprunté le lendemain matin pour une visite de deux heures de bonheur, juste à l’ouverture avant que le flot des touristes et des scolaires ne perturbent le plaisir.

Tout en haut, par dessus les toits se dresse la silhouette de l'immense basilique du roi normand Guillaume II, basilique dont le gros œuvre fut achevé en un temps record pour l'époque (1172 - 1176). Elle porte à son sommet l’art arabo-normand et elle marie avec bonheur les styles des occupants successifs de la Sicile.


À l'intérieur et sur plus de 6.000 mètres carrés se développent les plus belles mosaïques de l'histoire de l'humanité vue à travers le prisme de la religion catholique.


On peut ne pas être croyant, pourtant on ne peut s'empêcher de s'extasier devant ces millions de petits carrés offrant une lecture de nombreux épisodes de la Bible.


La beauté de ce grand livre d'images incrusté d'améthystes sur un fond d'or étincelant ou de lapis-lazuli frappe par son unité et le fourmillement de détails colorés qu'on croit vivants.


Les tableaux représentent des épisodes de l’Ancien Testament, la Création du Monde, le Nouveau Testament, la Tentation d’Adam & Ève, etc.

Dans l'abside centrale, au dessus de l'autel, un Christ Pancreator aux dimensions colossales - le visage mesure près de 3 mètres et les bras ouverts plus de 12 mètres - focalise tous les regards !


Les mosaïques de la chapelle et de l'abside latérale nord représentent des scènes de la vie des Apôtres tirées des Actes de Paul, tandis que la chapelle et l'abside du côté sud montrent des scènes de la vie de Saint Pierre. Les draperies de marbre et la marqueterie également en marbre de Sicile sont d'une exceptionnelle richesse.

Le cloître, voisin, est un havre de tranquillité, il compte parmi les merveilles de l'art roman ! Conçu par les bénédictins, il enserre de ses 228 colonnes un jardin formant un carré parfait. La variété de la décoration des fûts, lisses ou striés, incrustés de mosaïques d'or ou de motifs géométriques, enrichit l'unité de l'ensemble relié aux toitures par des arcs ogivaux d'inspiration arabe. Plus poétique peut-être la vasque alimentée par des gueules de lions perchés sur une colonne mauresque...

Pour terminer ma visite, je suis monté aux terrasses du Duomo d'où on peut jouir d'une vue en surplomb sur le cloître et sur la Conca d'Oro entre mer et montagnes.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


Article précédent Accueil Article Suivant

#sicile, #monreale, #concadoro #cattedralesantamarianuovadimonreale