• Christian B.

Escapade Valaisanne ~ Le Bisse de Manera

Mis à jour : janv 5


Nous sommes pour plusieurs jours dans le Haut Valais, à un jet de flèche de Visp (Viège), région où le ba Manera, déjà citée dans des documents de l'an 1300, est toujours en activité et que nous nous proposons de la découvrir.

Sa prise d'eau dans le Bietscbach se trouve dans une gorge sauvage à 1.040 m d'altitude, sous l'actuel pont de la ligne de chemin de fer du Lötschberg exploitée par la compagnie BLS.

Dans sa partie supérieure, dans les gorges du Bietschtal, elle est sous tuyaux, mais elle coule ensuite à l'air libre et compte de magnifiques tronçons dont certains ont été rénovés ces dernières années, des tretschbords ayant été reconstruits et des bazots remis en place.

Nous avons laissé notre véhicule sur le petit parking de la gare BLS d'Aussenberg et trouvé le sentier du bisse un peu plus haut.

Rejoint un quart d'heure plus tard, son parcours est très varié avec des tronçons agréables et faciles mais aussi quelques passages dans des parties rocheuses qui demandent un peu d'attention et où le chemin est protégé par des câbles ou des rambardes.

Après plus d'une grande heure à cheminer, nous sommes arrivés à un chemin plus important qu'une pancarte invite à suivre, il amène à Riedgarto 200 mètres plus loin.

C'est une petite erreur car si on veut être orthodoxe et qu'on souhaite suivre le bisse au plus près, la Manera continue plus ou moins horizontalement au pied du mur de soutènement du chemin.

On la quitte 200 mètres plus loin alors qu'elle continue dans une falaise peu engageante, et quelques dizaines de mètres de montée permettent d'arriver à Riedgarto (971 m), un superbe belvédère sur la vallée du Rhône et un chouette emplacement de pique-nique.

Nous avions prévu de poursuivre le chemin en direction d'Hohtenn, une randonnée très connue et très parcourue permettant de découvrir une flore exceptionnelle qui rappelle celle du bassin méditerranéen.

À Hohtenn, nous aurions pris le train lequel nous aurait ramenés à notre point de départ, mais ce chemin était interdit (provisoirement ?) en raison d'avalanches de pierres.

Pour revenir, plutôt que de refaire le chemin en sens inverse, nous avons pris la piste puis suivi un sentier qui descend, en longeant quelques sections du Bisse de Niwa, directement sur le village de Sankt German, d'où un aimable chemin d'alpage nous a permis de rejoindre notre point de départ.

Une balade bien agréable avec des paysages splendides sur les hauts sommets des Alpes Valaisannes avec notamment dans le secteur du Vispertal, pourtant à 22 kilomètres de là, des sommets de plus de 4.000 mètres dont l'ascension est pour moi le souvenir d'un temps passé qui resurgit.


Message à mes amis Yvan, Jipé et Jean-Robert qui ont fait le choix du même APN que moi (SONY Rx10 M3) : le dernier cliché - photo du Nadelhorn (4.327 m) - a été pris depuis Eggerberg sur la rive droite du Rhône. La distance est bien de 22 kilomètres comme je l'ai écrit.

Date 21/03/2019 Distance 3,4 km (6,6 km avec le retour), temps 2 H 08 (hors arrêts), D+ & D- 306 m. À notre passage, le sentier du bisse était fermé à Riedgarto en raison d'avalanches de pierre. Carte CNS au 1/25'000 N° 1288 Raron

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [clic]

→ Les photos peuvent être regardées en grand format : clic sur la photo, puis nouveau clic sur la petite image.

Article Précédent Accueil Article suivant

#manera, #bisse, #riedgarto, #bietscbach, #aussenberg #sanktgerman, #lotschberg, #BLS, #valais