top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

GTJ J07 Des Petits Cernets aux Fourgs

Dernière mise à jour : 24 févr. 2023

Dimanche 18/09/2011 ~ J07 Les Petits Cernets → Les Fourgs

Il pleut au lever du jour de la plus britannique manière bien que je sois en Suisse et nous sommes dans les nuages.


Selon MétéoSwiss, nous en aurons pour toute la journée avec toutefois une petite accalmie en milieu de matinée et début d’après-midi…


Je retarde donc mon départ jusqu'à 10 heures, lequel se fait avec l’équipement pluie mais un quart d’heure plus tard la cape se retrouve dans le sac.


Toutefois, il me faut marcher un bon moment dans le brouillard pour franchir la crête qui marque la frontière avec l'hexagone !


Je rejoins Le Frambourg peu avant 13 heures, petit village dominé par l’imposant fort Mahler.


Bâti il y a dix siècles, son architecture est signée Vauban mais les bâtiments qui le composent datent de différentes époques. Il fait face au fort de Joux qui a accueilli Mirabeau (incarcéré à la demande de son père pour des dettes de jeu) et Toussaint-Louverture ( ancien esclave devenu général en chef des armées de Saint-Domingue, Bonaparte l'ayant fait arrêter sous la pression des colons blancs avant de rétablir l’esclavage ). Il y a aussi l’histoire de Berthe de Joux, enfermée 12 ans dans son cachot.


À la sortie du Frambourg où j'ai pique-niqué sur un banc, alors que le temps s'améliore, je quitte le GR GTJ pour prendre le GR5 qui longe la frontière avec la Confédération.


La montée vers la Roche Sarrasine est particulièrement boueuse, une sente, droite dans la pente entre deux murettes très rapprochées, l’idéal pour un ruissellement continu et le balisage devient ... folklorique et non conforme aux principes habituels!


Arrivée à 15 heures au gite alors que la température est plutôt fraîche ( 6° ) ; le gite est agréable et comme les jours précédents, je suis le seul client.


Date 18/09/2011, distance 21,4 km départ 10 h, arrivée 15 h, difficulté T2, D+ 570 m, D- 636 m,

Topo FFRP Ref. 512 La Grande Traversée du Jura ... à pied

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS [ clic ]


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


162 vues24 commentaires

24 Comments


claire-cerise
claire-cerise
Jan 13, 2020

Ben mince ! De la pluie, de la boue et tout seul pour marcher ?! Et tout seul au refuge le soir ?! Pas drôle dis donc ! Bon, la pluie s'est calmée assez vite heureusement. En tout cas, la nature est belle ce qui console un peu !! GBizhous


Like

Roguidine
Jan 13, 2020

Bonsoir,

Un paysage magnifique , de superbes photos !!!!

je suis surprise de voir que tu marches sous la pluie !!

tu m'avais écrit que tu ne marchais pas sous la pluie !!!

parfois , on est bien obligé !!! et ça ne tue pas, moi ça ne me dérange pas,

quand je rentre, une bonne douche, et ça repart....

Il a encore fallu que je m'inscrive 4 fois avant d'arriver à pouvoir faire un com !! c'est très agaçant !!!!

je pensais ne pas pouvoir y arriver !!

Bonne semaine, bises

Like

Chantal Le Cabec
Jan 13, 2020

Après l'effort, le réconfort : un gîte spacieux et chaleureux t'accueille à la fin de cette grande Traversée du Jura! La pluie ou l'humidité ambiante gâche un peu l'environnement, mais ce ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir. Bises. Ch

Like

Chantal Le Cabec
Jan 13, 2020

Après l'effort, le réconfort : un joli gîte, bien aménagé, chaleureux, voilà ce qu'il fallait après une journée de pluie ou d'humidité selon les moments. De ce fait, tout l'environnement paraît triste et morose. Seul dans ce gîte, tu avais de l'espace pour te retourner! Et voilà terminée une jolie incursion dans le Jura. Bises. Ch

Like

Dédé
Dédé
Jan 13, 2020

Marcher par 6 degrés, ce n'est pas chaud. Mais heureusement la pluie s'est arrêtée et il y a même eu un petit rayon de soleil! Nul doute que le gîte a quand même été bienvenu pour le reposer et la chaleur. Bises alpines et belle semaine.

Like
bottom of page