top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Josselin, la cité des Rohan

Dernière mise à jour : 24 nov. 2023

Après avoir fait étape au camping Les Cerisiers où je suis arrivé la veille, je rejoins en cinq minutes la cité des Rohan.


Josselin est une étape importante sur la route des ducs de Bretagne, la petite ville ( 2.500 habitants aujourd’hui ) se dissimulant derrière son château accroché à flanc de colline et au pied duquel j’ai trouvé à stationner au bord de l’Oust.


La ville fut fondée au XI° siècle par le vicomte de Porhoët, autour d'une motte féodale élevée sur un éperon rocheux et de trois prieurés Sainte-Croix, Saint-Martin et Saint-Nicolas.


Le château, détruit par Henri II Plantagenêt, reconstruit en pierres à la fin du XII° siècle, se développe progressivement pendant que la ville se ceint de remparts puis vers 1500, Jean II de Rohan édifie un nouveau logis.


Le château en granit, un des plus imposants de France, arbore côté Oust, l’aspect des forteresses médiévales, et côté jardin, une demeure d'agrément au décor flamboyant du gothique finissant.



Sous les fenêtres ouvragées du château et autour de la basilique Notre-Dame-du-Roncier, se bâtissent une cinquantaine de maisons en pans de bois, dont la plus ancienne date de 1538.



Au cœur de la ville, la basilique s'impose par ses dimensions et son style gothique flamboyant offrant la particularité d'admirer de son clocher, le panorama sur la ville et les alentours.


À l'intérieur, la basilique recèle des trésors : les gisants d'Olivier de Clisson et de son épouse, de magnifiques vitraux, les grandes orgues restaurées en 1990, la chaire à prêcher en fer forgé réalisée par un ferronnier d'art du pays, Eustache Roussin.

Du XV° au XVIII° siècle, la ville a prospéré grâce à ses fabriques de draps, ses tanneries, ses foires, et en déclin à la fin du XVIII° siècle, Josselin reprend un certain dynamisme au XIX° siècle avec la canalisation de l'Oust et le développement du culte marial.



Aujourd’hui la ville s’étale de part et d’autre de l’Oust, avec sa ville haute au nord de la rivière et son cortège de maisons en pans de bois colorés au sud.


Au gré des ruelles, le patrimoine architectural aux maisons médiévales aux toits d’ardoises se teinte de modernité et j’ai pris plaisir à vagabonder à le découvrir.


→ Plus d’information sur Josselin.


→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


78 vues17 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page