top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

La tour de Bérold de Saxe

Dernière mise à jour : 11 févr.

Mise à mal par les Sarrasins au X° siècle, la tour, bâtiment carré de 14,50 mètres de côté, dont les murs atteignent une vingtaine de mètres de hauteur, aurait été rénovée par le mythique Bérold de Saxe, ancêtre du premier comte de Maurienne et fondateur de la Maison de Savoie Humbert I° aux blanches mains.

Stratégiquement placée sur un éperon rocheux dominant la rivière de l’Arc pour contrôler le défilé de Pontamafrey, la tour était aussi un marqueur de territoire, en opposition à l’évêque de Maurienne dont le siège épiscopal, Saint-Jean-de-Maurienne, est situé à seulement quelques kilomètres en contrebas. 


L'histoire est peu explicite à son sujet mais on pense qu’Humbert descendant non pas de Bérold mais de la famille royale de Bourgogne, se fit donner les comtés de Maurienne et de Savoie grâce à son soutien au roi Conrad II.


Par la suite, la Tour aura une histoire plus calme : abandonnée dans le courant XVII°  siècle, elle sera rénovée en 1828 par Charles-Félix duc de Savoie et roi de Sardaigne dit le bien aimé.


Lors de la libération de la Savoie en 1944, elle fut occupée par les Allemands qui y retinrent même des otages puis libérée le 30 août 1944.


Diverses légendes ont encore cours à son sujet : on parle notamment d'un caveau contenant des vases emplis d'une liqueur délicieuse et surtout d'un passage secret de plusieurs kilomètres à travers le rocher rejoignant la tour de la Fournache.


En face sud du promontoire, en contrebas et en pleine falaise,  une chapelle dédiée à Saint Marin a été construite en 1708.


C'était primitivement un oratoire, agrandi en 1863 pour devenir la chapelle d'aujourd’hui. On y parvient par un sentier … aérien. 


En face nord du promontoire et quelques dizaines de mètres sous la tour, un emplacement a vu se succéder nombre de bâtiments religieux, d’abord un monastère qui connut la prospérité jusqu’au X°  siècle, puis au XII° siècle  un prieuré aux dimensions modestes, nommé Notre Dame du Châtel.

La bâtisse actuelle l’église Notre-Dame de l’Annonciation, fut construite entre 1665 et 1685 et désacralisée suite à la création d'une église ( moderne et abominable ) plus au centre du village. Le lieu sert aujourd'hui de centre culturel : expositions et concerts y sont organisés.

 

→ En savoir plus sur la chapelle Saint Marin

 

 

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format


89 vues12 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page