top of page
  • Photo du rédacteurChristian B.

Sous la Dent d’Arclusaz

Dernière mise à jour : 29 mars

Une superbe journée est annoncée par Thomas Blanchard, mon prévisionniste préféré, c’est l’occasion à ne pas manquer pour en profiter avec une nouvelle balade solitaire en altitude dans le massif des Bauges.



Il fait plutôt frisquet ( 2° ) lorsque je démarre du col du Frêne ( 950 m ) pour rejoindre L’Épion ( 1.422 m ), l’objectif de ma balade du jour en suivant un chemin forestier qui traverse le bois des Pères, il est à l’ombre et plutôt mal pavé et pentu.


Plus haut, après un parcours plus ou moins horizontal et plus sympa, le chemin se transforme en piste empierrée dont je conservais d’une balade précédente le souvenir qu’elle était bien raide.


Elle l’est d’ailleurs et plus que dans mes souvenirs … mais elle permet de déniveler rapidement.


Moins d’une heure et demie plus tard, je débouche au pied de l’alpage de l’Épion à 1.300 mètres d’altitude où je trouve la neige par places.


De là, un sentier que la neige a rendu glissant me conduit au col du Potat ( 1.351 m ), sous la haute falaise de la Dent d’Arclusaz ( 2.041 m ), un coin où ma dernière visite remonte à plus de 40 ans !


La vue vers le nord et particulièrement sur le Mont Trélod, le 4ème plus haut sommet des Bauges, avec ses 2.181 mètres d’altitude, est somptueuse.


La neige est maintenant nettement plus abondante – une quinzaine de centimètres - et le parcours vers le chalet de l’Épion ( 1.390 m ) me fait remonter une piste vierge de trace où j’enfonce à chaque pas.


Le sommet de l’Épion ( 1.422 m ) est une trentaine de mètres plus haut que le chalet mais qui y va tant il est envahi d’arbres et de broussailles ?


Adossé au mur du chalet, longue pause à l’abri de la bise pour profiter de la vue superbe sur la Galoppaz ( 1.680 m ), le Mont Morbié ( 1.542 m ) ou le Mont Colombier ( 2.045 m ), avant d’entreprendre la descente en empruntant le sentier de la crête de la Via qui présente quand même quelques passages soutenus sur le parcours.


Je recroise mon itinéraire 400 mètres plus bas et revient tranquillement vers mon point de départ.

 

Date 7/03/2024, durée de la balade 3 h 35 ( arrêts inclus ), distance 7,2 km, difficulté T2, D+ / D- 508 m.

Carte IGN 1/25.000  3432 OT Massif des Bauges.

Carte avec le parcours - détails techniques - fichier GPS ici [ clic ] mais aussi là [ clic ]

                                                                                                                                         

→ Cliquer sur les photos pour les voir en grand format

 

118 vues23 commentaires

Posts récents

Voir tout

23 Comments


vigneronjl
Apr 04

Pas bien grand le photographe vu d'en haut, lol, des superbes photos (toujours) pour une magnifique balade, bravo et merci JL

Like

Bébert33
Bébert33
Apr 01

bonjour Christian , , waouh là je me régale avec ces beaux paysages de montagnes et nature

et la neige même juste un peu je trouve ça magnifique ! et avec le drone c'est le top ! et vers Le sommet de l’Épion tes vues on dirait la mer !!!! j'aime +++ belle semaine a +

Like

Lucette Guerder
Lucette Guerder
Mar 27

Bonne fin de journée Christian, bons baisers



Like

Gilbert Chabassol
Gilbert Chabassol
Mar 26

Décidément c'est un sacré beau coin que ce Massif des Bauges... et un chemin que j'aime particulièrement surtout en solitaire... Gilbert

Like

mouneluna77
mouneluna77
Mar 26

il y a encore de la neige sur le parcours, normal nous ne sommes qu'en mars ! solitaire, tu n'as pas peur, normal tu es jeune. les vues sont trés belles, on ne s'en lasse pas. bisousbisous

Like
Christian B.
Christian B.
Mar 26
Replying to

Le natif de 1941 te dit merci pour sa jeunesse Moune !

Like
bottom of page